23/05 11:01

Mexique: Au moins neuf personnes sont mortes et 50 autres ont été blessées lorsqu’un chapiteau s’est effondré sur la scène d’un meeting politique - VIDEO

Au moins neuf personnes sont mortes et 50 autres ont été blessées mercredi soir au Mexique lorsqu’un chapiteau s’est effondré sur la scène d’un meeting lors de la campagne pour les élections présidentielles, ont annoncé les autorités.

Selon des images diffusées sur les réseaux sociaux, les piliers soutenant la scène se sont effondrés sous l’effet d’un coup de vent et un écran géant est tombé sur la scène où se trouvait le candidat à la présidence, Jorge Álvarez Máynez, et d’autres membres du parti centriste Movimiento Ciudadano.

« J’ai le regret de vous informer que le nombre de personnes tuées dans l’accident s’élève à huit adultes et un mineur », a déclaré le gouverneur de l’Etat de Nuevo León (nord-est), Samuel García, sur le réseau social X. Un peu plus tôt le gouverneur avait également évoqué, devant la presse sur les lieux de l’accident, « une cinquantaine » de blessés dont certains « grièvement ».

Le drame s’est produit dans la ville de San Pedro Garza, qui fait partie de la zone métropolitaine du centre industriel de Monterrey, capitale du Nuevo León. Le chapiteau qui abritait le podium du candidat présidentiel s’est effondré alors que la région subissait des orages, des vents violents et de fortes pluies, a précisé le gouverneur.

« Il y a eu un malheur. Des vents violents ont fait s’écrouler une scène lors d’une clôture de campagne électorale ici à San Pedro », a expliqué M. Garcia dans une vidéo mise en ligne sur ses réseaux sociaux. D’autres images publiées sur X montrent des personnes en train d’être extraites d’un amas de structures en fer.

Álvarez Máynez, 38 ans, troisième dans les sondages pour les élections du 2 juin, et d’autres membres de son parti ont réussi à se mettre à l’abri en courant. « Je vais bien et suis en communication avec les autorités pour suivre l’évolution de ce qui s’est passé. Le plus important pour l’instant est de s’occuper des victimes de l’accident », a écrit M. Maynez sur X.

.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beguin
23/mai/2024 - 14h06

Jour de grand vent, vaut mieux éviter