14/05 17:09

Le journaliste de C8 Jacques Cardoze publie la vidéo intégrale de l'attaque du fourgon, qui a duré pendant plus de 3 minutes, au péage d'Incarville dans l'Eure - Regardez

Deux agents de la pénitentiaire ont été tués et trois autres blessés grièvement aujourd'hui au péage d'Incarville (Eure) lors de l'attaque violente de leur fourgon qui transportait entre Evreux et Rouen un détenu qui s'est évadé.

Sur son compte X, le journaliste Jacques Cardoze a publié la vidéo de l'attaque. Il s'agit des images de vidéosurveillance du péage où s'est produite l'attaque ce matin. Une séquence qui a duré presque trois minutes.

L'attaque s'est déroulée peu après 11H00 au péage d'Incarville, quand le détenu était en cours de transfert de la prison d'Evreux au tribunal de Rouen.

Le garde des Sceaux a affirmé que c'était la première fois depuis 1992 qu'un agent de la pénitentiaire était tué dans l'exercice de ses fonctions.

Le convoi pénitentiaire n'avait pas d'escorte de la police ou de la gendarmerie, selon une source proche du dossier.

Celle-ci a expliqué qu'une escorte n'était pas "systématique" et était déployée à la demande de l'administration pénitentiaire. Les escortes sont principalement réservées aux détenus particulièrement surveillés (DPS). Or, ce n'était pas le cas pour le détenu désormais en fuite.

Selon une source policière, l'attaque a été menée par un commando de plusieurs malfaiteurs qui ont utilisé deux véhicules.

L'un de ces véhicules a été retrouvé peu après les faits, "carbonisé", dans l'Eure, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Le détenu en fuite, Mohamed Amra, est né "en mars 1994".

"Le 10 mai 2024, il avait été condamné par le tribunal d’Evreux pour un vol avec effraction. Il était en outre mis en examen par la JIRS de Marseille pour enlèvement et séquestration ayant entraîné la mort", a indiqué la procureure de Paris Laure Beccuau dans un communiqué.

La Juridiction nationale de lutte contre la criminalité organisée (Junalco) a été saisie de l'enquête, confiée à l'office central de lutte contre la criminalité organisée (OCLCO) et la police judiciaire de Rouen.

L'enquête est ouverte pour "meurtre et tentative de meurtre en bande organisée (faisant encourir la réclusion à perpétuité), évasion et bande organisée, acquisition et détention d’arme de guerre, association de malfaiteurs en vue de la commission d’un crime".

 

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de peteux
15/mai/2024 - 07h54

C'est quoi ces bruits de couverts de table? Passe-moi le sel chéri!

Portrait de Jordivela
14/mai/2024 - 18h30

Rétablissement de la peine de mort ou torture!

Portrait de Ocarina
14/mai/2024 - 17h37
King Zaku a écrit :

Est ce ce que le gars  était attaché avec un boulet de 100kg dans le fourgon ?

T'as des idées qui ne sont pas humaines vis à vis de ce type de racaille, le bagne c'est du passé ; les prisons devraient être des clubs Med avec piscine, jacuzzi, bar, salles de ciné, toutes les chaines tv à abonnement , classes de mer, de neige, .. ; sinon ce n'est pas humain...

 

 

Portrait de King Zaku
14/mai/2024 - 17h23

Est ce ce que le gars  était attaché avec un boulet de 100kg dans le fourgon ?