11/05 09:46

Malgré l'interdiction, des milliers de personnes sont réunies à Parnay pour une Rave-Party illégale que personne n'a pu empêcher, alors que policiers et gendarmes ont été déployés - Vidéo

Une rave party illégale, réunissant plus de 7.000 participants, est en cours dans les communes de Parnay et Souzay-Champigny, dans le Maine-et-Loire, jusqu’au dimanche, alors que le préfet avait émis un arrêté interdisant les rave parties. 

Cet interdit n'a pas empêché les fêtards de continuer à arriver sur place dans la journée de jeudi. La préfecture a néanmoins fait savoir que le seuil des 10.000 personnes présentes n'a pas encore été atteint : "« Il est compliqué de donner une affluence précise en raison de l’absence d’organisateur (…) Cependant, en se basant sur les reconnaissances aériennes et terrestres, on estime à plusieurs milliers le nombre de participants », a ajouté la préfecture du Maine-et-Loire, chiffrant le total à « pas encore 10 000, probablement autour de 7 000 personnes ».

La petite commune voisine de Souzay-Champigny avertissait jeudi ses administrés sur sa page Facebook que cette "rave-party non déclarée se déroule actuellement au sud de Souzay-Champigny sur site dégagé et durera jusqu'à dimanche", mettant en garde contre des nuisances sonores et des flux de personnes inhabituels.

Des camping-cars et des toiles de tente ont été installés sur le site. Malgré "aucune préparation" au préalable de la part des organisateurs, a regretté la préfecture, celle-ci a mobilisé ses services, ainsi que la gendarmerie départementale, les pompiers et la sécurité civile pour assurer la sécurité du rassemblement.

"La présence de stupéfiants et d'alcool sur le site présente des risques élevés pour la sécurité des personnes", a encore déploré la préfecture.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lotus14
11/mai/2024 - 18h34

Comment faire régner l'ordre alors qu'on laisse tout faire 

SI on veut on peut !!!!!!!!! 

Que fait le Gouvernement  !!!!!

Portrait de alucardx85
11/mai/2024 - 14h45

L'armée dans les rues. Et dans les prés.

Portrait de COLIN33
11/mai/2024 - 13h21 - depuis l'application mobile

laissez les vivres si ça se passe dans la paix

Portrait de Ma vision des choses
11/mai/2024 - 13h08

Les agriculteurs du coin devraient se rassembler et les asperger de lisier. Ils ont bien réussi à barrer les autoroutes !

Portrait de garlaban
11/mai/2024 - 11h13

Pourquoi s'en priveraient-ils, puisqu'il n'y a personne pour les empêcher.

Portrait de dede35
11/mai/2024 - 10h48

On ne respecte plus rien . les lois et règlement sont bafoués en permanence la police ne fait plus peur 

Portrait de rareudofemmoi-6934
11/mai/2024 - 10h25
Capri a écrit :

Je trouve ça dommage que ça ne puisse pas s’organiser de manière « légale et officielle ». Ce ne sont pas les champs et la place qui manquent en France !!

Les champs n'appartiennent à personne ? et les déjections c'est toi qui vas les ramasser ?

Portrait de Tudo
11/mai/2024 - 10h19

Pas de Hamas pour les éradiquer ? 

Portrait de Capri
11/mai/2024 - 09h50

Je trouve ça dommage que ça ne puisse pas s’organiser de manière « légale et officielle ». Ce ne sont pas les champs et la place qui manquent en France !!