02/05 17:56

Coup dur pour Emmanuel Macron : Son discours à la Sorbonne du 25 avril va être décompté comme du temps de parole pour son parti et non pour l'Elysée

Le discours d'Emmanuel Macron à la Sorbonne jeudi dernier doit être décompté dans son "intégralité" comme temps de parole pour son camp dans le cadre de la campagne des élections européennes, a tranché le régulateur de l'audiovisuel, l'Arcom, jeudi. "Si les propos du président de la République n'exprimaient pas un soutien explicite à la liste conduite par Mme Valérie Hayer, ils présentaient néanmoins, dans leur intégralité, un lien direct avec l'élection", a considéré l'Arcom, dans un courrier à LR consulté par l'AFP.

Le régulateur souligne notamment que ces propos, "contribuant à dresser un bilan de l'action passée et exposant les éléments d'un programme, pouvaient avoir une incidence sur le scrutin" du 9 juin.

L'autorité indépendante observe également que ce discours, de près de deux heures, a été prononcé "alors que la campagne électorale est pleinement engagée". Les différentes antennes ayant retransmis le discours vont donc devoir en tenir compte, en équilibrant les temps de parole des autres camps politiques.

Eric Ciotti, patron de LR, s'est félicité sur X que "grâce aux Républicains, la manipulation politicienne (soit) démasquée".

Son parti avait écrit la semaine dernière au régulateur afin que l'intégralité de ce discours, qu'ils qualifient "d'opération de propagande électorale", soit décompté "du temps de parole de la liste" Renaissance.

LFI avait fait de même, a rappelé sa tête de liste Manon Aubry, également sur X. Le patron du PS Olivier Faure avait aussi annoncé son intention de solliciter l'Arcom, évoquant "un sujet d'iniquité entre les candidatures". Les chaînes de télévision elles-mêmes s'étaient interrogées et certaines avaient questionné le régulateur. Le chef de l'Etat était revenu sur le sujet devant des journalistes à Strasbourg vendredi: "C'était une parole de président de la République hier. Après, les règles sont définies par d'autres et c'est très bien et en indépendance".

"Mais je pense qu'il ne faut pas être hypocrite sur le sujet. Il faut assumer la politique qu'on a conduite, le rôle que la France a mené ces dernières années et le fait que j'aie mis l'Europe au coeur aussi du projet qui est le nôtre", avait-il ajouté. Depuis le 15 avril, et comme avant chaque élection, télés et radios sont tenues de respecter un principe d'équité dans le traitement des forces politiques.

L'Arcom n'avait pas donné de consigne particulière pour ce discours.

Les règles prévoient que les interventions du président de la République qui "relèvent du débat politique lié aux élections, notamment celles qui comportent l'expression d'un soutien envers un candidat ou une liste de candidats, un parti ou groupement politique, fassent l'objet d'un relevé distinct" par les antennes, par rapport à ses autres interventions sans lien avec l'élection.

Les antennes "en tiennent compte en veillant à ce que les autres candidats, listes, partis ou groupements politiques bénéficient, en contrepartie, d'un accès équitable à l'antenne"..

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beguin
3/mai/2024 - 11h42
MICMAH458 a écrit :

macron n'est plus qu'un propagandiste, un lobbyiste de sa propre pensée, un blablateur qui essaie encore de convaincre les derniers fidèles de la première heure, les autres ayant fui car ils ont compris, enfin, qu'ils s'étaient fait berner.

Pas mieux

Portrait de MICMAH458
3/mai/2024 - 09h49

macron n'est plus qu'un propagandiste, un lobbyiste de sa propre pensée, un blablateur qui essaie encore de convaincre les derniers fidèles de la première heure, les autres ayant fui car ils ont compris, enfin, qu'ils s'étaient fait berner.

Portrait de Beguin
3/mai/2024 - 11h42

Macron s'entoure "d'ectoplasmes" pour briller le plus possible.  (Fog)

Portrait de Beguin
3/mai/2024 - 07h49

Bardella a laminé hayet

Portrait de Beguin
3/mai/2024 - 00h00
YVESM a écrit :

Soutenir Valérie Hayer, c’est comme transformer Bruno Le Maire en prix Nobel d’économie.

Elle est nulle 

Portrait de COLIN33
2/mai/2024 - 19h06 - depuis l'application mobile

Normal il se prend pour le roi carotte

Portrait de fleure02000
2/mai/2024 - 18h52

Eh oui monsieur Macron vous êtes aussi incompétent que votre ministre des comptes publics. Il faut retourner à l'école pour réapprendre vos calculs mental et comme vous faites du bla bla pendant des heures des jours des années tel est pris à son propre piege

Portrait de YVESM
2/mai/2024 - 18h19

Soutenir Valérie Hayer, c’est comme transformer Bruno Le Maire en prix Nobel d’économie.