02/05 07:31

Le distributeur Casino, en proie à de graves difficultés financières, a vendu 121 magasins grand format à ses concurrents Auchan, Carrefour et Les Mousquetaires sur les 287 prévus

Le distributeur Casino, en proie à de graves difficultés financières, a indiqué avoir vendu 121 magasins grand format à ses concurrents Auchan, Carrefour et Les Mousquetaires sur les 287 prévus.

"Le groupe Casino annonce aujourd'hui la vente de 121 magasins", "conformément" aux accords conclus le 24 janvier avec Auchan et le groupement Les Mousquetaires, et le 8 février avec Carrefour.

"Cette transaction est réalisée sur la base d'une valeur d'entreprise des magasins cédés de 698 millions d'euros", précise le communiqué de Casino, qui a changé de mains fin mars et a désormais pour actionnaires principaux Daniel Kretinsky, Marc Ladreit de Lacharrière et le fonds Attestor.

L'endettement du groupe contracté par la précédente direction l'avait poussée à multiplier les cessions, y compris la vente de la quasi-totalité des magasins grand format, une activité qui constituait pourtant le cœur historique de Casino.

Dans le détail, Les Mousquetaires ont racheté mardi 65 magasins et un drive, Auchan 32 magasins et Carrefour 23 magasins. "Les cessions des 166 magasins restants interviendront en deux étapes, le 31 mai 2024 et le 1er juillet 2024", est-il précisé dans le communiqué.

Alors que le démantèlement de Casino - qui regroupe des enseignes bien connues des Français, comme Monoprix et Franprix - suscite des craintes parmi ses salariés, le groupe a tenu à rappeler que les trois acheteurs "se sont engagés à reprendre l'ensemble des contrats de travail" affectés aux magasins transférés.

Auchan, Carrefour et Les Mousquetaires ont aussi promis de "maintenir les dispositions et avantages résultant du statut collectif Casino pour une durée minimale de 15 mois à compter de la date de réalisation de la cession".

Pour les salariés qui ne sont eux pas concernés par ces trois vagues de cession, l'avenir est plus incertain.

Le "projet de réorganisation", présenté la semaine dernière aux représentants du personnel, prévoit de réduire les effectifs de Casino de 1.300 à 3.200 postes, une fourchette large en attendant de savoir le nombre de magasins et d'entrepôts qui pourront encore être repris d'ici septembre.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions