25/04 12:01

En difficulté, la mythique verrerie Duralex a été placée une nouvelle fois en redressement judiciaire par le tribunal de commerce d’Orléans, trois ans après une procédure similaire

En difficulté, la mythique verrerie Duralex, dont la vaisselle réputée incassable est vendue dans le monde entier, a été placée une nouvelle fois en redressement judiciaire mercredi par le tribunal de commerce d’Orléans, trois ans après une procédure similaire.

Au cours d’une audience qui a duré un peu plus d’une heure, le tribunal a nommé un mandataire judiciaire et deux administrateurs judiciaires, Mes Hélène Bourbouloux et François Mercier, pour une période d’observation de six mois. Une nouvelle audience a été fixée au 5 juin.

« Le tribunal espère trouver un repreneur » pour la société française, qui emploie 230 salariés à La Chapelle-Saint-Mesmin (Loiret), a expliqué à la presse un magistrat à l’issue de l’audience.

Durant l’audience, au cours de laquelle les juges professionnels ont entendu la direction mais aussi les représentants syndicaux du Comité social et économique (CSE), les salariés « ont demandé des explications, qu’on attend toujours », a commenté auprès de l’AFP François Dufranne, salarié de Duralex depuis 1992 et élu CGT.

En attendant la prochaine audience, les administrateurs et le mandataire « vont faire l’état des lieux », a poursuivi le syndicaliste, précisant que les 230 salariés allaient « pouvoir continuer à travailler ».

« La période d’observation a pour objectif de trouver un repreneur pour New Duralex International visant ainsi à obtenir la meilleure solution possible », a réagi l’entreprise dans un communiqué, précisant que « durant cette période, l’activité se poursuit comme à l’accoutumée ».

« Tous les acteurs s’organisent, à la fois au niveau local et national, dans la recherche d’un repreneur », a assuré de son côté le ministère délégué à l’Industrie et l’Energie. « Si une offre de reprise solide émerge, l’Etat sera prêt à l’accompagner », a-t-on ajouté de même source.

« Duralex est en difficulté depuis pas mal d’années », avait concédé plus tôt la nouvelle PDG de l’entreprise, Géraldine Fiacre, dans un entretien au quotidien régional La République du Centre.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ocarina
25/avril/2024 - 13h15
Koikilencoute a écrit :

Duralex, sed lex

Che DUREX, ça ne risque pas d'arriver avec tous les parfums qui existent.

 

Portrait de Koikilencoute
25/avril/2024 - 12h25

Duralex, sed lex