25/04 11:01

Malgré un accord de dernière minute avec un syndicat d’aiguilleurs du ciel, le trafic aérien s’annonce extrêmement perturbé aujourd’hui en France - VIDEO

Des milliers de vols annulés en pleines vacances scolaires françaises, des centaines de milliers de passagers « dans le flou »: malgré un accord de dernière minute avec un syndicat d’aiguilleurs du ciel français, le trafic aérien s’annonce extrêmement perturbé jeudi en France et par ricochet en Europe.

Plus de 2.000 vols en Europe ont été supprimés et 1.000 risquent de devoir se dérouter pour éviter l’espace aérien français, selon la principale association de compagnies aériennes du Vieux Continent, Airlines for Europe.

Trois vols sur quatre seront supprimés au départ ou à l’arrivée de Paris-Orly, le deuxième aéroport français; 55% à Roissy-Charles-de-Gaulle, le premier; 65% à Marseille-Provence et 45% sur toutes les autres plateformes de France métropolitaine.

Ces annulations, d’une ampleur sans précédent « depuis une vingtaine d’années » selon le patron des aéroports parisiens Augustin de Romanet, ont été imposées par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) au vu du nombre de grévistes déclarés parmi les indispensables contrôleurs aériens.

Pourtant, l’annonce mercredi matin d’un accord de fin de crise par le principal syndicat, le SNCTA, avait laissé espérer un allègement des contraintes pesant sur les compagnies aériennes. Mais selon la DGAC, « l’aboutissement tardif des négociations avec le SNCTA et la nécessité de finaliser les discussions avec les autres organisations syndicales ne permettront pas d’éviter des perturbations » jeudi.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions