16/04 11:20

JO Paris 2024: Regardez l’allumage de la flamme olympique qui a eu lieu ce matin sur le site antique d'Olympie, en Grèce, lors d’une cérémonie - VIDEO

A presque 100 jours de l'ouverture des JO de Paris, le relais de la flamme olympique a débuté mardi après son allumage à Olympie, en Grèce, lors d'une cérémonie marquée par des messages d'espoir dans un contexte international très tendu. Dans le sanctuaire antique d'Olympie, devant les ruines vieilles de 2.600 ans du temple d'Héra, la flamme pour les Jeux qui se tiendront du 26 juillet au 11 août a été allumée vers 12h15 heure locale (09h15 GMT).

Mais en raison d'un ciel nuageux sur le site des premiers Jeux olympiques de l'Antiquité, l'allumage n'a pas pu se faire avec les rayons du soleil comme le veut la tradition antique. Il a été réalisé avec une flamme de réserve conservée lors de la répétition générale de lundi grâce à l'intervention de "prêtresses" vêtues de longues robes claires inspirées des vêtements des Grecs anciens.

Le président du Comité international olympique (CIO), l'Allemand Thomas Bach, a insisté sur le message d'"espoir" que porte la flamme olympique, symbole de paix dans l'Antiquité, allumée dans un climat international marqué notamment par les conflits en Ukraine et au Proche-Orient. "Dans notre cœur à tous, nous aspirons à quelque chose qui nous rassemble à nouveau, à quelque chose qui nous unifie, à quelque chose qui nous donne de l'espoir", a-t-il souligné.

"La flamme olympique que nous allumons aujourd'hui symbolise cet espoir", a également affirmé l'Allemand en présence notamment de la présidente de la République hellénique, Katerina Sakellaropoulou, de la ministre française des Sports et des JO Amélie Oudéa-Castéra ou encore de la maire de Paris, Anne Hidalgo. Le président du comité d'organisation des JO de Paris, Tony Estanguet, a également vu dans ces JO "plus que jamais une force d'inspiration (...) pour nous tous et pour les générations futures".

Ailleurs sur le web

Vos réactions