13/04 17:54

Bois de Boulogne : Un homme accusé d'avoir commis une centaine de viols a été interpellé, mis en examen, et incarcéré - Il était identifié comme "El Indiano", au sein de la communauté des travailleurs du sexe

Un homme accusé d'avoir commis une centaine de viols a été interpellé, mis en examen, et incarcéré, selon BFM. Il était identifié comme "El Indiano", au sein de la communauté des travailleurs du sexe du bois de Boulogne, à Paris. Cet homme de 34 ans, de nationalité pakistanaise, en situation irrégulière, a nié les faits. Il a cependant reconnu être client de prostitués du bois de Boulogne. Il a été interpellé le 30 mars dernier.

La première plainte déposée dans ce dossier date du 27 mars. Elle vient d'un homme qui décrit avoir subi près d’une centaine de viols, depuis le mois de septembre 2022, dans les allées du bois de Boulogne.

Le plaignant rapporte un agresseur agissant avec une extrême violence, muni d’un couteau et d’un poing américain.

Après une deuxième plainte, les enquêteurs ont effectué un rapprochement avec une personne mise en cause pour des faits similaires, au printemps 2020. À l'époque, cet homme avait été placé en détention provisoire.

Durant ses auditions, le suspect a nié les faits mais a reconnu être client de prostitués du bois de Boulogne. 

Les enquêteurs du 1er district de police judiciaire (DPJ), en charge des investigations, ont fait le lien avec un homme qu'ils avaient déjà interpellé pour des faits semblables, au printemps 2020. Ils ont appris par la suite que le suspect a été interpellé le 29 février dernier et placé en garde à vue dans les locaux du XVIe arrondissement, alors qu'il était muni d’un couteau, d’un poing américain et d'une bombe lacrymogène, avant d'être remis en liberté. Les enquêteurs du 1er DPJ l'ont finalement retrouvé dans un foyer à Louveciennes (Yvelines).

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Constrictor
14/avril/2024 - 01h48
San Antonio a écrit :

Si en situation irrégulière, que faisait il sur notre sol ??

Parce que tu crois que la police et la gendarmerie ont les moyens de repérer tout les individus en situation irrégulière sur notre territoire.

J'imagine que, peut-être de ton propre chef, tu vas les aider à le faire.

Portrait de San Antonio
13/avril/2024 - 19h07 - depuis l'application mobile

Si en situation irrégulière, que faisait il sur notre sol ??