13/04 18:02

Australie : Au moins 6 morts et 7 blessés dont une maman et son bébé poignardés dans un centre commercial de Sydney - Les motivations de l'assaillant, qui semble avoir agi seul, ne sont pas connues - Vidéo

18h02: Dans un communiqué, le roi Charles III a réagi, se disant «horrifié» par l'agression au couteau «insensée». «La reine Camilla et moi-même avons été choqués et horrifiés d'apprendre la tragique attaque au couteau», a-t-il déclaré, ajoutant que ses «pensées vont aux familles et aux proches de ceux qui ont été brutalement tués dans cette attaque insensée».

Le prince William et son épouse Kate Middleton ont aussi tenu à rendre hommage aux victimes : «Nous sommes choqués et attristés par les terribles événements survenus à Sydney plus tôt dans la journée. Nos pensées accompagnent tous ceux touchés, notamment les proches des victimes et les secouristes héroïques qui ont risqué leurs propres vies pour sauver les autres», ont-ils posté sur leur compte X en commun.

Le pape François s'est lui aussi exprimé et a expliqué être «profondément attristé» par l'attaque «insensée» au couteau, indique le Vatican.

En France, certains représentants politiques ont aussi réagi : «Solidarité avec l’Australie et pensées pour les victimes après cette attaque au couteau, mode opératoire bien connu dans nos sociétés européennes, déjà tant éprouvées par les attentats à caractère terroriste», a écrit Marine Le Pen sur son compte X.

17h38: Scène d'horreur à Sydney. Une attaque au couteau a fait six morts et plusieurs blessés, dont un bébé de 9 mois, samedi 13 avril dans un centre commercial bondé de la grande ville de l'est australien, a déclaré la police australienne, qui n'a pas écarté la piste "terroriste". Une responsable de la police de l'État de Nouvelles-Galles du Sud, Karen Webb, a précisé qu'il s'agissait de cinq femmes et d'un homme. Un bébé de neuf mois, blessé, a dû être opéré en urgence.

L'agresseur, non identifié, a été poursuivi et abattu par une policière saluée pour son héroïsme. Huit blessés, y compris le bébé, ont été transportés à l'hôpital. "Ils ont tous des blessures traumatiques", a indiqué le porte-parole des services de secours de l'État de Nouvelle-Galles du Sud.

Selon la police, l'assaillant semble être un homme de 40 ans déjà connu de la police et de la justice, mais il n'a pas encore été formellement identifié. Karen Webb a atténué des suppositions suggérant que l'attaque pourrait être un acte de terrorisme, soulignant que l'assaillant semble avoir agi seul.

"S'il s'agit bien de la personne à laquelle nous pensons ... alors ce n'est pas un incident lié au terrorisme", a-t-elle dit. "Je ne sais pas encore qui il est (l'assaillant, NDLR). Vous comprendrez qu'il s'agit d'une affaire très complexe. Les enquêtes sont très récentes et nous continuons à tenter d'identifier le coupable", avait auparavant déclaré Anthony Cooke, commissaire adjoint de la police de l'État.

La tragédie s'est produite dans le vaste complexe commercial Westfield Bondi Junction, qui était bondé de clients samedi après-midi. Les lieux ont été bouclés par la police qui a appelé la population à éviter le secteur. L'assaillant semble avoir agi seul, a déclaré le Premier ministre australien Anthony Albanese lors d'une conférence de presse.

"Pour nous tous ce soir, les scènes effroyables de Bondi Junction dépassent les mots et la compréhension", a-t-il ajouté. Anthony Albanese a rendu hommage à la bravoure de passants qui se sont entraidés et de la policière qui est intervenue en bravant le danger.

"Elle est certainement une héroïne. Elle a sans aucun doute sauvé des vies en agissant ainsi", a-t-il déclaré. Des images de caméras de surveillance diffusées par des médias australiens ont montré un homme muni d'un grand couteau courant dans le centre commercial, et des personnes blessées gisant au sol. Pranjul Bokaria sortait du travail et faisait quelques courses lorsque l'agression a eu lieu. Elle a couru jusqu'à un magasin voisin et s'est réfugiée dans une salle de repos.

"C'était effrayant, il y avait des gens qui pleuraient", a-t-elle déclaré à l'AFP. Elle s'est ensuite échappée par une sortie de secours avec d'autres clients et employés, donnant sur une rue à l'arrière.

"Je suis vivante et reconnaissante", dit-elle. D'autres témoins ont déclaré à l'AFP qu'il y avait eu un mouvement de panique, des personnes cherchant à se mettre à l'abri tandis que la police tentait de sécuriser la zone. Vers 16 h locales (6 h GMT), Reece Colmenares se rendait à la salle de sport lorsqu'elle a vu des "gens courir et crier" que quelqu'un avait été poignardé. Elle s'est ensuite réfugiée dans une boutique de quincaillerie avec 10 à 12 autres personnes.

"Ils nous ont fait descendre (dans une pièce) et ont fermé le magasin", a-t-elle raconté à l'AFP. "C'est effrayant, il y avait des petits enfants, des personnes âgées et des personnes en fauteuil roulant"

.14h02: «Plusieurs personnes» ont été poignardées dans un centre commercial de Sydney, a déclaré samedi la police australienne. Six ont perdu la vie et sept autres, dont un bébé de neuf mois, ont été hospitalisées, a-t-elle précisé

. L'agression s'est produite dans le centre commercial Westfield Bondi Junction, qui a été fermé, la police australienne appelant la population à éviter la zone.

Les services ambulanciers de l'État de Nouvelle-Galles du Sud ont indiqué à l'AFP qu'un homme avait été abattu par la police, et qu'il s'agissait probablement de l'assaillant.

La police n'a pas précisé le motif de l'agression dans l'immédiat. «Je ne sais pas encore qui il est (l'assaillant, NDLR). Vous comprendrez qu'il s'agit d'une affaire très complexe. Les enquêtes sont très récentes et nous continuons à tenter d'identifier le coupable», a indiqué Anthony Cooke, commissaire adjoint de la police de l'État de Nouvelle-Galles du Sud.

L'auteur de l'attaque semble avoir «agi seul», a précisé le premier ministre australien Anthony Albanese lors d'une conférence de presse. «Pour nous tous ce soir, les scènes effroyables de Bondi Junction (nom du centre commercial, ndlr) dépassent les mots et la compréhension», a-t-il également déclaré. Un homme muni d’un grand couteau

La tragédie s'est produite dans le vaste complexe commercial Westfield Bondi Junction, qui était bondé de clients samedi après-midi.

Des témoins oculaires ont décrit des scènes de panique, les clients courant pour se mettre à l'abri et la police essayant de sécuriser la zone. Des images des caméras de sécurité diffusées par les médias locaux montrent un homme courant dans le centre commercial, un grand couteau à la main, et des personnes blessées gisant sur le sol. «Les premières pensées de tous les Australiens sont avec ceux qui sont affectés et avec leurs proches», a écrit sur le réseau social X Anthony Albanese.

12h48: Lors d'une conférence de presse tenue peu après l'attaque, Anthony Cooke, commissaire adjoint de la police de Nouvelle-Galles du Sud, État où se trouve Sydney, a fait savoir que les motivations de l'assaillant ne sont pour l'heure pas connues. "Les forces de l'ordre n'ont aucune indication sur le mobile de l'homme", a-t-il souligné. "Je ne sais pas encore qui il est. Vous comprendrez qu'il s'agit d'une affaire très complexe. Les enquêtes sont très récentes et nous continuons à tenter d'identifier le coupable", a-t-il ajouté.

12h03: L'auteur de l'attaque au couteau perpétrée samedi dans un centre commercial de Sydney, en Australie, semble avoir "agi seul", a affirmé le Premier ministre australien Anthony Albanese lors d'une conférence de presse. "Pour nous tous ce soir, les scènes effroyables de Bondi Junction (nom du centre commercial, ndlr) dépassent les mots et la compréhension", a-t-il également déclaré.

11h46: L'assaillant semble avoir agi seul, a déclaré le Premier ministre australien Antony Albanese lors d'une conférence de presse. "Pour nous tous ce soir, les scènes effroyables de Bondi Junction dépassent les mots et la compréhension", a-t-il ajouté. Des images de caméras de surveillance diffusées par des médias australiens ont montré un homme muni d'un grand couteau courant dans le centre commercial, et des personnes blessées gisant au sol.

Les lieux ont rapidement été évacués peu après le début de l'attaque et l'intervention de la police. Plusieurs personnes se sont réfugiées dans un supermarché, où elles sont restées pendant une heure environ.

A la tombée de la nuit, des dizaines de policiers et d'ambulances se trouvaient encore à l'extérieur du centre commercial, les civières prêtes à transporter les blessés vers des hôpitaux voisins. Ce type d'attaque est extrêmement rare en Australie.

En novembre 2018, un individu armé d'un couteau avait tué une personne et en avait blessé deux autres dans une rue de Melbourne avant d'être abattu par la police. Le crime avait été revendiqué par le groupe Etat islamique (EI).

11h02: Cinq personnes sont mortes dans une attaque au couteau dans un centre commercial de Sydney, en Australie, tandis que huit personnes sont hospitalisées, dont un enfant, a déclaré la police australienne. L'agression s'est produite dans le centre commercial Westfield Bondi Junction, qui a été fermé, la police australienne n’écartant pas la piste "terroriste" à ce stade et appelant la population à éviter la zone.

"Les premières pensées de tous les Australiens sont avec ceux qui sont affectés et avec leurs proches", a écrit sur le réseau social X le Premier ministre Anthony Albanese. Les services ambulanciers de l'État de Nouvelle-Galles du Sud ont indiqué à l'AFP qu'un homme avait été abattu par la police, et qu'il s'agissait probablement de l'assaillant.

Des témoins ont déclaré qu'il y avait eu un mouvement de panique, des personnes cherchant à se mettre à l'abri tandis que la police tentait de sécuriser la zone.

Plusieurs personnes se sont réfugiées dans un supermarché, où elles sont restées pendant une heure environ. Des images de caméras de surveillance diffusées par des médias australiens ont montré un homme muni d'un grand couteau courant dans le centre commercial, et des personnes blessées gisant au sol.

10h32: Au moins 5 morts et 8 blessés dont une maman et son bébé poignardés dans un centre commercial de Sydney

09h57 : "Plusieurs équipes d’ambulances sont intervenues sur l’incident, y compris des équipes médicales avec des médecins à bord", ont indiqué les services ambulanciers dans un communiqué. « Ils ont transporté plusieurs patients à l’hôpital, dont deux personnes à l’hôpital St Vincent, une personne à l’hôpital pour enfants de Sydney, un patient à l’hôpital St George, une au Royal North Shore et deux au Royal Prince Alfred. »

Au micro de 9News Sydney, deux hommes ont expliqué avoir porté secours à un bébé et à sa mère qui avaient été tous les deux poignardés. « Nous faisions simplement du shopping, nous avons vu un homme courir vers une femme et son bébé (...) nous les avons fait entrer dans un magasin pour les mettre à l’abri et avons appelé les secours », ont-ils raconté.

9h49: La photo de l'assaillant avant d'être abattu avec un énorme couteau dans la main

.

09h45: La télévision australienne diffuse des images de l'attaque qui s'est déroulée dans un centre commercial et qui aurait fait plusieurs morts

 

09h27 : "Plusieurs personnes" ont été poignardées dans un centre commercial de Sydney (sud-est), a déclaré samedi la police australienne. L'agression s'est produite dans le centre commercial Westfield Bondi Junction, qui a été fermé, la police australienne appelant la population à éviter la zone. Les services ambulanciers de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud ont indiqué à l'AFP qu'un homme avait été abattu par la police, et qu'il s'agissait probablement de l'assaillant. La police n'a pas précisé le motif de l'agression dans l'immédiat.

.

.

09h18: Plusieurs personnes" sont mortes poignardées dans un centre commercial de Sydney, selon plusieurs médias australiens. Les faits se sont déroulés au Bondi Junction Westfield. Les services ambulanciers de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud ont indiqué à l'AFP qu'un homme avait été abattu par la police, et qu'il s'agissait probablement de l'assaillant. La police n'a pas précisé le motif de l'agression dans l'immédiat.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
13/avril/2024 - 21h09
maudav a écrit :

Le pays dans lequel les gens sont le plus armés c'est... La Suisse !!!

Comme quoi...

Non les USA sont justement devant. Mais ce qui change beaucoup c'est la raison pour laquelle un Suisse sur 2 environ possède une arme chez lui. L’écrasante majorité des personnes armées en Suisse sont des militaires actifs ou sont rattachées à l’armée, ou alors ce sont des tireurs sportifs ou des chasseurs...

Portrait de 8Gako8
13/avril/2024 - 19h29

a cause de chiquita encore smiley

Portrait de maudav
13/avril/2024 - 17h11
Ric7382 a écrit :

Ou peut-être les mauvaises audiences de Nrj 12 smiley

C'est con, c'est nul, ça n'a aucun rapport mais ça m'a fait rire smiley

Portrait de Bubulle
13/avril/2024 - 16h15 - depuis l'application mobile

encore une bibliothèque municipale de fermée

Portrait de Beguin
13/avril/2024 - 16h52

Eux,  ils flinguent les malfrats

Portrait de Ric7382
13/avril/2024 - 14h28
Koikilencoute a écrit :

"Les motivations de l'assaillant ne sont pas connues"... Ben voyons ! Il avait mal aux dents, ou peut-être le réchauffement climatique...

Ou peut-être les mauvaises audiences de Nrj 12 smiley

Portrait de Koikilencoute
13/avril/2024 - 14h19

"Les motivations de l'assaillant ne sont pas connues"... Ben voyons ! Il avait mal aux dents, ou peut-être le réchauffement climatique...

Portrait de YVESM
13/avril/2024 - 13h37

Crocodile Dundee, était-il, déjà islamiste, mais modéré, ne s’en prenant qu’aux reptiles  ?

Que de mystères…

Portrait de tony355
13/avril/2024 - 13h32
steph007 a écrit :

Le même "profil" que partout ailleurs. Il devait être tout excité après avoir vu les cheveux de sa cousine.

malheurement il peut meme pas se masturber le pov.son couteau c'est son sexe,et la au moins c'est autorisé contre les koufars.

Portrait de Ocarina
13/avril/2024 - 13h24

Au couteau, 99 chances/100 qu'il est de ceux qui égorgent les moutons d'habitude.

Portrait de steph007
13/avril/2024 - 13h17

Le même "profil" que partout ailleurs. Il devait être tout excité après avoir vu les cheveux de sa cousine.

Portrait de Marine70
13/avril/2024 - 13h01 - depuis l'application mobile

assaillant ? non, terroriste .

Portrait de Beguin
13/avril/2024 - 12h37
maudav a écrit :

Je ne voudrais pas faire du Donald Trump mais si des personnes avaient été armées cet encu.. serait mort avant d'avoir fait autant de victimes !

Si si,  faisons du trump.

Portrait de maudav
13/avril/2024 - 11h37
Arthur 3000 a écrit :

C'est vrai que la législation permissive des États-Unis n'a aucun rapport avec les violences par arme à feu dans ce pays... smiley

Le pays dans lequel les gens sont le plus armés c'est... La Suisse !!!

Comme quoi...

Portrait de maudav
13/avril/2024 - 11h36
Alexshe a écrit :

Oui et non, le grand nombre de mort par arme à feu aux USA est à mettre en grande partie sur le compte des gangs. Attention je ne dis pas qu'il y'a qu'eux non plus. 

 

Une étude était sortie en 2018 je crois. Statistiquement quand tu es noir tu as 80% de "chances" d'être tué par un noir aux états unis.

Portrait de Alexshe
13/avril/2024 - 10h34
Arthur 3000 a écrit :

C'est vrai que la législation permissive des États-Unis n'a aucun rapport avec les violences par arme à feu dans ce pays... smiley

Oui et non, le grand nombre de mort par arme à feu aux USA est à mettre en grande partie sur le compte des gangs. Attention je ne dis pas qu'il y'a qu'eux non plus. 

 

Portrait de Arthur 3000
13/avril/2024 - 10h32
maudav a écrit :

Je ne voudrais pas faire du Donald Trump mais si des personnes avaient été armées cet encu.. serait mort avant d'avoir fait autant de victimes !

C'est vrai que la législation permissive des États-Unis n'a aucun rapport avec les violences par arme à feu dans ce pays... smiley

Portrait de maudav
13/avril/2024 - 10h24

Je ne voudrais pas faire du Donald Trump mais si des personnes avaient été armées cet encu.. serait mort avant d'avoir fait autant de victimes !

Portrait de Justemonavis
13/avril/2024 - 10h15

 Encore un jeune qui s'ennuyait car pas assez de bibliothèques ou de terrain de sport ?

Portrait de Alexshe
13/avril/2024 - 10h12

Ça sent fort "l'enrichissement culturel"

Portrait de YVESM
13/avril/2024 - 10h05

Problèmes cognitifs à Sydney.