28/03 16:02

Le distributeur Cafom, ancien propriétaire de l’enseigne Habitat qui a été placée en liquidation judiciaire fin 2023, s’est engagé "à rechercher une solution adaptée au profit des clients lésés par la liquidation judiciaire"

Le distributeur Cafom, ancien propriétaire de l’enseigne Habitat qui a été placée en liquidation judiciaire fin 2023, s’est engagé mercredi dans un communiqué « à rechercher une solution adaptée au profit des clients lésés par la liquidation judiciaire ».

Le groupe Cafom, qui avait cédé l’exploitation d’Habitat il y a plus de trois ans mais était resté propriétaire de la marque, va reprendre « certains actifs objets de la liquidation, pour un montant de 300.000 euros », afin de « soumettre une proposition aux clients lésés » qu’il estime à « environ 9.000 », selon le communiqué.

« Les modalités et contours des solutions proposées aux clients lésés seront dévoilés une fois que l’acte de cession des actifs aura été signé, ce qui devrait intervenir dans les prochains jours », a ajouté Cafom.

Le 28 décembre, le tribunal de Bobigny avait placé Habitat en liquidation judiciaire en raison de ses graves difficultés financières, scellant ainsi le sort de l’enseigne fondée en 1964 par le designer britannique Terence Conran, avec l’objectif de proposer à prix abordable des meubles et des objets de décoration à la fois sobres, épurés et modernes.

Habitat France employait 315 salariés et la société mère, Habitat Design International, 68, pour des chiffres d’affaires respectifs en 2022 de 65 et 51,8 millions d’euros.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions