30/03 18:02

Le groupe suédois d'habillement H&M a plus que doublé son bénéfice net, à 100 millions d'euros, grâce à une gestion serrée de ses coûts

Le groupe suédois d'habillement H&M a plus que doublé son bénéfice net au premier trimestre (décembre-février) de son exercice 2023-2024 décalé, à 1,2 milliard de couronnes (100 millions d'euros), grâce à une gestion serrée de ses coûts, a-t-il annoncé. «Nous nous concentrons pleinement sur le développement d'une croissance rentable», a dit le nouveau patron du groupe, Daniel Ervér, cité dans un communiqué. Le bénéfice d'exploitation a été multiplié par près de trois à 2,1 milliards de couronnes (183 millions d'euros), un montant bien supérieur aux prévisions des analystes interrogés par Bloomberg (1,3 milliard).

«Grâce à une maîtrise continue des coûts, à une meilleure précision de nos collections et à une coopération étroite avec nos fournisseurs, nous sommes désormais mieux armés», a ajouté Daniel Ervér. Le chiffre d'affaires trimestriel a cependant reculé de 2%, à 53,7 milliards de couronnes (4,7 milliards d'euros), mais le groupe indique que «les ventes se sont graduellement améliorées en février» et affichent une hausse de 2% sur les trois premières semaines de mars.

H&M, numéro deux mondial de l'habillement derrière le groupe espagnol Inditex, propriétaire de Zara, anticipe pour l'année «une situation difficile dans le monde qui nous entoure, où les consommateurs restent affectés par l'inflation et les taux d'intérêt». H&M vise une marge opérationnelle de 10% sur l'ensemble de l'exercice. Elle a atteint 3,9% au premier trimestre. Le groupe suédois a changé de PDG en début d'année après des résultats 2023 en deçà des attentes et affectés par une consommation en berne, Daniel Ervér remplaçant Helena Helmersson, qui avait passé 26 ans au sein du groupe et quatre ans à sa tête.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions