25/03 11:46

Une journaliste spécialiste de la famille royale fond en larmes en plein direct à la télévision après l’annonce du cancer de Kate Middleton: "J'ai l'impression que nous l'avons poussée à faire cette déclaration" - Regardez

La princesse Kate, épouse de William, l'héritier du trône britannique, a annoncé vendredi dans une vidéo être atteinte d'un cancer, sans en préciser la nature, et avoir entamé une chimiothérapie. Quelques minutes plus tard, en direct sur la chaine britannique TalkTV, Kinsey Schofield, journaliste spécialiste de la famille royale, n'a pas caché son émotion en apprenant la nouvelle.

"J'aimerais vraiment avoir un esprit aussi optimiste en ce moment. Malheureusement, je suis tellement en colère en ce moment. J'ai perdu toute foi en l'humanité", a-t-elle déclaré, les larmes aux yeux. Et d'ajouter : "Je suis vraiment déçue de la façon dont nous l'avons traitée. J'ai l'impression que nous l'avons poussée à faire cette déclaration".

Kinsey Schofield a ensuite évoqué la polémique de la photo retouchée de Kate Middleton et de ses enfants. "On m'a posé toutes sortes de questions terribles sur la vie privée de cette femme et sur sa crédibilité... ‘Est-elle une menteuse ?’, ‘A-t-elle menti à propos de la photo ?’, ‘Est-ce que je pense vraiment qu'elle a retouché la photo ?’".

Le 17 janvier, le palais de Kensington avait annoncé que Kate avait subi la veille une lourde opération de l'abdomen dans une clinique londonienne. Le palais avait alors prévenu qu'elle ne reprendrait pas ses fonctions publiques avant Pâques. La longue convalescence de la princesse, habituellement l'une des femmes les plus photographiées de la planète, et l'absence d'informations ont alimenté depuis des semaines rumeurs et folles spéculations, que le palais n'est pas parvenu à arrêter.

Le 10 mars, pour la fête des mères britanniques, Kensington a diffusé une photo officielle de Kate souriante entourée de ses trois enfants, la première depuis Noël. Mais après le retrait de cette photo par les grandes agences internationales, dont l'AFP, Kate a admis qu'elle avait été retouchée, ce qui a encore alimenté les spéculations.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Picapel
25/mars/2024 - 15h55

Il est bien temps maintenant de culpabiliser ! Les vautours journalistiques qui ont poussé une femme malade à révéler ce qu'elle souhaitait garder intime pour elle et encore quelques temps pour ses enfants doivent être tellement fiers d'eux !

Le scoop ! le scoop ! si elle ne dit rien c'est qu'elle a subi de la chirurgie esthétique, elle est trompée par son mari, elle s'est faite avorter, TOUT VOUS lui avez tout fait !

Même la déclarer morte !

Vous l'avez eu votre scoop mais hélas pour vous : vous avez dû partager avec tout le monde sans le moindre profit ! bande de chacals pourris !

Elle peut remballer ses larmes de crocodiles la journaleuse !

Elle doit préparer les dossiers de ses prochaines victimes !

Honte à cette journaliste et à tous ses collègues pseudos journalistes de caniveaux.

Portrait de Tonton FL
25/mars/2024 - 15h42

Bien que n'ayant pas de sang royal, j'ai attapé deux cancers et je survis encore dix ans après