21/03 08:31

Le groupe d’Ehpad privés Orpea a changé de nom pour Emeis afin de "marquer une nouvelle étape de sa refondation", deux ans après le scandale des pratiques de son ancienne direction

Le groupe d’Ehpad privés Orpea a changé de nom pour Emeis pour « marquer une nouvelle étape de sa refondation », deux ans après le scandale des pratiques de son ancienne direction, a annoncé mercredi son directeur général Laurent Guillot.

« La marque Orpea était très abimée, elle était devenue synonyme de scandales, il était important de changer de nom », a déclaré à l’AFP le dirigeant du géant des maisons de retraite, cliniques privées et services d’aides à domicile qui emploie 76.000 personnes dans le monde, dont 28.000 en France.

Le géant des Ehpad privés a été ébranlé par la parution en janvier 2022 du livre enquête du journaliste Victor Castanet, qui dénonçait des maltraitances des résidents, un usage abusif des fonds publics et des manquements dans la gestion de ses personnels. Depuis, le groupe et d’anciens dirigeants font l’objet de poursuites judiciaires.

Lourdement endetté, le groupe a été sauvé de la faillite par la Caisse des Dépôts, bras armé de l’Etat, qui, avec un consortium, en a pris le contrôle en décembre 2023.

« Emeis - qui veut dire "nous" en grec ancien - représente bien le projet de refondation que nous avons lancé en novembre 2022: un projet collectif avec nos 76.000 collaborateurs, avec nos patients, nos résidents et l’ensemble des acteurs de soin », a-t-il ajouté.

« Nous avons face à nous un défi majeur en termes de santé mentale, physique et de grand âge, et ce "nous" collectif inclut les collaborateurs, les patients, les résidents, leurs familles et le système de soin, car c’est collectivement qu’on peut faire face à ce défi de civilisation », a estimé M. Guillot.

Emeis, que le groupe écrit entièrement en minuscules, se dote également d’un nouveau logo, des mains symbolisant les métiers du soin.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
21/mars/2024 - 17h29

Toujours aucune prison à vie pour les anciens ? toujours rien contre le personnel qui est encore là ? les décès, les coups et blessures, les refus de soins, les repas non distribués ? non, rien...

Portrait de Beguin
21/mars/2024 - 13h27

On change le nom et on refait les mêmes  arnaques

Portrait de Beguin
21/mars/2024 - 13h26

Escrocs

Portrait de Beguin
21/mars/2024 - 09h29

Honteux, à surveiller, à des fins d'enrichissement personnel, abus de personnes en difficultés 

Portrait de Ocarina
21/mars/2024 - 08h52

Renommer un chaudron en marmite n'y fait pas meilleure soupe smiley

Portrait de mbagnick
21/mars/2024 - 08h42

Et l'ancienne direction qui s'est fait des millions sur le dos des patients, ils ont rendu l'argent?