26/02 11:16

Les ministres de l’Agriculture des Vingt-Sept discutent aujourd'hui à Bruxelles de propositions pour simplifier et assouplir la PAC, sous la pression de centaines de tracteurs défilant dans la capitale belge - Regardez

Les ministres de l’Agriculture des Vingt-Sept discutent aujourd'hui à Bruxelles de propositions pour simplifier et assouplir la PAC, sous la pression de centaines de tracteurs défilant dans la capitale belge. Le 1er février déjà, plus d’un millier de véhicules agricoles avaient envahi les rues de Bruxelles en marge d’un sommet européen, en faisant l’épicentre de la colère qui secoue le continent.

Dès l’aube, il devraient être « au moins plusieurs centaines » de tracteurs, « entre 500 et 800 », pour paralyser à nouveau le quartier européen, estime la Fugea, deuxième syndicat agricole wallon. Aux côtés des principales organisations belges, des délégations d’Espagne, du Portugal et de la puissante confédération syndicale italienne Coldiretti sont attendues pour marteler leurs revendications près du Conseil européen.

Soucieux de désamorcer le mécontentement, les Etats membres avaient exigé de la Commission européenne un vaste chantier de « simplification » des règles de la Politique agricole commune (PAC). Bruxelles a présenté de premières pistes, que les ministres examinent lundi: les obligations de maintien des prairies permanentes devraient ainsi être assouplies cette année pour les éleveurs en reconversion, afin qu’ils ne perdent pas de revenus.

De même, une tolérance serait accordée aux agriculteurs ne respectant pas les exigences de la PAC en raison d’épisodes climatiques extrêmes. Enfin, les exigences de déclaration seraient allégées et un recours à l’imagerie satellitaire contribuerait à réduire « de jusqu’à 50% » les visites de contrôle.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de EDEN12
26/février/2024 - 14h30

Uniformiser l'Europe est ce vraiment possible ? j'ai des gros doutes 

Portrait de Beguin
26/février/2024 - 11h53

Bonne nouvelle