24/02 18:31

Le Président Emmanuel Macron a-t-il vraiment déclaré que les Smicards "préfèrent se payer des abonnements télé" plutôt que de l'alimentation de qualité ? L'Elysée dément mais des témoins qui étaient à la réunion confirment

C'est une petite phrase attribuée au Président de la République qui a été propulsée en une du quotidien La Marseillaise de ce week-end et qui fait réagir dans le monde politique, syndical et associatif.

Lors d’une rencontre avec le syndicat agricole Modef, Emmanuel Macron aurait lancé : "Les SMICARDS préfèrent se payer des abonnements télé plutôt qu'une alimentation saine !" En clair, les gens qui ont peut d'argent préfèrent se payer des abonnements à Netflix, Canal Plus ou Amazon Vidéo plutôt que d'acheter des produits alimentaires de qualité. Si ils se nourrissent pas, c'est donc un choix de leur part.

L’Elysée dément catégoriquement, mais  le syndicat maintient. "La présidence de la République dément ces propos rapportés qui n’auraient pas dû se retrouver entre guillemets en une d’un journal", réagit l’Elysée assurant avec force qu’ils n’ont jamais été tenus par Emmanuel Macron. 

Ce soir, au Salon de l'Agriculture, le Président lui même a démenti : "J'ai dit que le problème que nous avons dans notre pays est que la part que les Français allouent à l'alimentation a baissé (…). Je n'ai jamais eu une formule comme celle-ci. Il faut arrêter les conneries", a-t-il déclaré.

Mais du côté du Modef, on maintient. « Oui, nous y étions plusieurs et je confirme bien que nous avons entendu cela », indique Raymond Girardi, vice-président du syndicat agricole. « Pour nous le sujet n’est pas la répartition des achats pour les faibles revenus.

Les produits de qualité doivent être à la disposition de tous. Il faut le pouvoir d’achat nécessaire », insiste Raymond Girardi. De son côté, l’AFP a interrogée Lucie Illy, une autre vice-présidente du Modef également présente à la réunion qui rapporte des propos différents d’Emmanuel Macron mais dont « le fond est le même ».

Elle affirme notamment avoir interpellé le président sur les « marges abusives que l’on constate parfois sur le bio, et la difficulté pour des personnes qui touchent le Smic de se fournir en produits bio ».

Elle rapporte alors qu’Emmanuel Macron « a dit  que ’’bien se nourrir est un choix de vie. Alors qu’on a 70 chaînes gratuites en France’’, on peut se passer d’un abonnement télé pour se payer des pommes bio ».

Lucie Illy a commenté : « quand on travaille et qu’on gagne le Smic, c’est dur de s’entendre dire de choisir entre bien manger et les loisirs, ça peut aller loin ».

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de EDEN12
26/février/2024 - 14h46

Gros mytho ce président psychopathe ! mdr

Portrait de Lotus14
26/février/2024 - 07h50

C'est vrai que beaucoup de gens sont  dans le paraitre !!!!!

Mais pas tous !!!

 

Portrait de Romynette12
25/février/2024 - 13h49
spidey81 a écrit :

Je ne sais pas s’il l’a vraiment dit mais ce que je sais c’est que c’est la vérité car travaillant dans la grande distribution, je vois bien les gens qui font leurs courses qui paient avec des bons de la caf des produits premiers prix et peu de produits hygiène beauté mais qui ont des baskets à 150€ , des vêtements de grande marque et des iPhone à la main 

Tout est une question de priorité et d'éducation au goût. Certains préfèrent le bling bling car à l'heure des réseaux sociaux tout est dans l'apparence. Rien de plus normal dans un pays où le niveau intellectuel baisse. 

Portrait de Interstellar
25/février/2024 - 12h20

Peut-être est-ce vrai, mais comment peut-on vivre dans cette société si on n'est pas abonné à Netflix, Prime ou Canal ? On nous fait croire que c'est nécessaire à notre bien être... Ce qui est sûr c'est que les Français disent soutenir les agriculteurs mais si on leur propose par exemple une viande française un peu plus chère qu'une viande importée, ils choisiront très largement et sans hésiter la seconde ! Schizophrénie classique...

Portrait de spidey81
25/février/2024 - 10h23

Je ne sais pas s’il l’a vraiment dit mais ce que je sais c’est que c’est la vérité car travaillant dans la grande distribution, je vois bien les gens qui font leurs courses qui paient avec des bons de la caf des produits premiers prix et peu de produits hygiène beauté mais qui ont des baskets à 150€ , des vêtements de grande marque et des iPhone à la main 

Portrait de soly
25/février/2024 - 10h22

C'est dingue de voir le nombre de personnes, sur ce site, qui donne raison à Macron, alors que l'on devrait tous s'insurger sur la caricature que Macron fait des travailleurs pauvres. Macron se base sur qu'elles études pour dire cela ? En réalité, Macron est un guignol qui méprise le peuple français, en général, et pas que les smicards.

Les 3 milliards qu'il vient de donner à l'Ukraine, en plus des milliards déjà donnés,  il n'avait qu'à les redistribuer aux français afin qu'ils s'alimentent plus sainement, sans parler de la santé, l'école etc..

Macron sait très bien comment manipuler le peuple...

Portrait de Arthur 3000
25/février/2024 - 09h48

Et hop, on est reparti dans la schizophrénie du Français moyen : oui oui, il faut aider les agriculteurs etc. mais qui continuera d'acheter étranger...

Portrait de kylun2004
25/février/2024 - 09h29

sur le fond il a raison mais ce sont des reflexions de gens friqué a qui tout est deja tous cuit dans la main.

mr Macron plongé vous dans un quotidien de personne smicard et on en reparle apres

Portrait de Bigpower
25/février/2024 - 09h23
coco 35 a écrit :

C'est pathétique ce genre de propos 

Je suis d'accord.   Après ce n'est pas totalement faux.   Tous ceux que je connais au SMIC, en tout cas surtout les jeunes, ne mangent que de la malbouffe, mais ont tous le dernier IPhone et leur abonnement Netflix (et des fringues de marque, et fument et consomment du shit...).  L'alimentation de qualité n'est clairement pas leur priorité...

Portrait de Ocarina
25/février/2024 - 09h21

"Quant à l'expression RSA + CAF, j'aimerais bien savoir ce qu'elle signifie pour toi."

Le cas cité plus bas est un couple de 30 35 ans avec 6 gosses, et la femme poule pondeuse qui en pond un tous les 2 ans max.

Belle voiture, et ça roule bien plus que ceux qui bossent, ça fait la fête musique à fond quasiment tous les soirs jusqu'à plus d'heures, ça picole, et bien plus...

alors d'où vient tout cet argent alors que personne ne bosse ni n'a jamais bossé ? 

Que font nos administrations pour regarder le train de vie et non les revenus officiellement perçus ? Elles préfèrent sans doute s'attaquer à ceux qui bossent.

Portrait de coco 35
25/février/2024 - 09h09

C'est pathétique ce genre de propos 

Portrait de soly
25/février/2024 - 08h42

C'est grave d'avoir un président tel que Macron qui méprise le peuple à ce point. Beaucoup de smicards n'ont même pas de quoi finir le mois encore moins de se payer des abonnements.  Macron fait là une caricature des travailleurs pauvres, ce n'est pas digne d'un président. 

Portrait de COLIN33
25/février/2024 - 08h09 - depuis l'application mobile

Même si beaucoup de commentaires approuvent, il devrait s'abstenir, ceux qui n'ont pas d'argent et ils sont très nombreux, prennent les distractions ou conduisent leur situation , certains d'entre nous auraient besoin de faire connaissance avec le monde de la pauvreté qui n'est pas réservé qu'aux fainéants

Portrait de Lotus14
25/février/2024 - 07h12

Je pense qu'il l' a dit : ce Président n'aime pas les petites gens il n'aime que les gens mondains ceux qu'il côtoie son milieu à lui  !!! 

Par contre c'est grave d'avoir un Président hypocrite qui méprise les gens 

Portrait de medo2511
25/février/2024 - 06h55

Un mec au SMIC n'a pas le droit à un peu de détente ? C'est lui qui paie son abonnement, pas le RSA ni la CAF comme certain !!!

Portrait de Beguin
25/février/2024 - 04h14

Pour une fois il n'a pas tort

Portrait de Constrictor
25/février/2024 - 01h42
Ocarina a écrit :

Quand on voit le train de vie de personnes vivant au RSA + CAF (j'en ai à côté de chez moi) ; train de vie que beaucoup qui bossent ne peuvent se permettre, on se demande comment ils font sauf trafic ou autres ; et là bizarrement le fisc ni personne ne cherche d'où provient les revenus.

La plupart des gens qui bénéficient du RSA n'ont pas un train de vie à envier, essaie donc de vivre avec 500€ par mois et viens donc me dire comment tu t'en sors.

Quant à l'expression RSA + CAF, j'aimerais bien savoir ce qu'elle signifie pour toi.

Portrait de Capri
25/février/2024 - 01h24
Cmoi_ a écrit :

S'il a dit cela, la forme n'y est pas, mais le fond oui.

N'en déplaise au détracteur.

Mais en tant que président , il y a des vérités qui ne se disent pas.

Il a indiqué avoir dit quelque chose de très approchant mais sans stigmatiser les « Smicards » apparement (Cf. sa déclaration à la presse après le petit déjeuner avec les syndicats en ouverture du SIA)

Portrait de Capri
25/février/2024 - 01h21
breizhald a écrit :

Et le SMICARD n'a pas les moyens de se payer des loisirs tous les week end, la VOD permet de passer le temps à moindre cout .

Je suis d’accord. Le problème principal est surtout que la France compte trop de bas salaires, donc trop de « Smicards » ! On ne remerciera jamais assez Mme Aubry avec ses 35h qui ont été le debut du blocage des salaires par les entreprises qui se sont vues contraintes à payer « pareil » des gens qui travaillaient moins. Début de la chute.

Portrait de iceman
25/février/2024 - 00h13
mbagnick a écrit :

Ce mec, c'est un festival permanent. 15% des Français sont des gros c… qui voteront toujours pour lui.

Un commentaire d'une rare débilité.

Portrait de isreco
24/février/2024 - 22h50 - depuis l'application mobile

c'est sûrement vrai.... mais pourquoi pas ? bientôt une loi pour nous faire dépenser notre argent? stop aux obligations, aux interdictions, .....

Portrait de enero
24/février/2024 - 22h47

La maladie française... toujours opposer les français entre-eux. Les smicards traitent ceux au RSA de fainéants, ceux à 2000€ expliquent que contrairement à leurs copains smicards ils se sont bougés le cul pour progresser, ceux à 2000€ qui ne parviennent pas à économiser sont considérés comme des mauvais qui n'ont pas assez bossé à l'école par ceux à 5000€....

Portrait de stbx00
24/février/2024 - 22h15

Beaucoup de fautes dans cet article. Il n'y a jamais de relecture avant publication ?

Portrait de Ceez
24/février/2024 - 22h07

Il y a beaucoup plus à critiquer sur la façon dont macron utilise l'argent qu'il vole aux smicards que sur la façon dont ces derniers utilisent le peu qu'il leur laisse.

Portrait de kuwabara
24/février/2024 - 21h33

ils sont tous  pareil ::les sans dents, traverse la route pour du boulots!! meprisant du petit peuple

Portrait de mbagnick
24/février/2024 - 21h19

Ce mec, c'est un festival permanent. 15% des Français sont des gros c… qui voteront toujours pour lui.

Portrait de emsuppl_50
24/février/2024 - 20h34

Une polémique en chasse une autre ! Ce PDT tente de lancer une nouvelle polémique avec les "Smicards" pour faire oublier l'autre polémique avec le "Soulèvement de la terre".

Rappel, en 2017 il avait déjà traité des ouvrières dans une usine textile (des Hauts de France) d'illettrées !

On n'est pas sorti de l'auberge avec ce personnage.

Portrait de YVESM
24/février/2024 - 20h20

Notre président, lui aussi, est atteint de troubles cognitifs.

Joe, You are not alone.

Portrait de Mollux
24/février/2024 - 20h12
Ocarina a écrit :

Quand on voit le train de vie de personnes vivant au RSA + CAF (j'en ai à côté de chez moi) ; train de vie que beaucoup qui bossent ne peuvent se permettre, on se demande comment ils font sauf trafic ou autres ; et là bizarrement le fisc ni personne ne cherche d'où provient les revenus.

Donc vous êtes bien en train de confirmer que les personnes "de base" qui sont à la caf et/ou rsa n'ont pas  un fameux " train de vie" avantageux.

Merci.

Portrait de Ocarina
24/février/2024 - 20h01

Quand on voit le train de vie de personnes vivant au RSA + CAF (j'en ai à côté de chez moi) ; train de vie que beaucoup qui bossent ne peuvent se permettre, on se demande comment ils font sauf trafic ou autres ; et là bizarrement le fisc ni personne ne cherche d'où provient les revenus.