22/02 11:16

Etats-Unis: Joe Biden a qualifié le président russe Vladimir Poutine de "salopard cinglé" pendant une rencontre à San Francisco avec des donateurs du Parti démocrate

Joe Biden a qualifié mercredi le président russe Vladimir Poutine de « salopard cinglé » pendant une rencontre à San Francisco (Californie) avec des donateurs du Parti démocrate, au cours de laquelle il s’en est aussi pris avec virulence à son rival Donald Trump.

« La menace existentielle, c’est le changement climatique. Il y a bien ce salopard cinglé qu’est Poutine, et d’autres, et il faut toujours s’inquiéter d’une guerre nucléaire, mais la menace existentielle pour l’humanité c’est le changement climatique », a lancé le président démocrate de 81 ans, candidat à un second mandat, lors d’un bref discours auquel assistait un petit groupe de journalistes.

En anglais, Joe Biden a utilisé les trois lettres « SOB », un raccourci pour « son of a bitch », insulte traduisible en français par « salopard », « connard », voire « fils de pute ». Il s’en est pris par ailleurs à l’ancien président Donald Trump, qui sera selon toute probabilité son adversaire en novembre, et à sa réaction à la mort en prison de Alexeï Navalny.

Le républicain a assimilé ses problèmes avec la justice américaine à des persécutions politiques et a comparé son sort à celui de l’opposant russe. « Si j’avais dit une chose pareille devant vous il y a 10 ou 15 ans, vous auriez tous pensé qu’il fallait m’interner de force », a dit Joe Biden.

Le président américain avait déjà, dans le passé, traité son homologue russe de « boucher » et de « criminel de guerre. » Il a promis d’annoncer vendredi des sanctions « majeures » contre la Russie en réponse à la mort d’Alexeï Navalny.

Joe Biden, qui a la réputation d’avoir le juron facile en privé, avait lancé la même insulte de « son of a bitch » à un journaliste de Fox News, la chaîne préférée des conservateurs, en janvier 2022, alors qu’il pensait son micro éteint. L’AFP avait alors traduit l’expression par « espèce de connard ».

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de camille352
23/février/2024 - 12h11

 

Pendant que Biden reçoit l'épouse de Navalny, la mère de ce dernier s'en prend à elle dans une lettre ouverte sensationnelle : "Chère Yulia Borisovna Abrosimova, je veux maintenant m'adresser à vous. Vous avez vu mon fils pour la dernière fois en février 2022. Vous n'avez pas d'interdiction d'entrée en Russie, pas une seule affaire criminelle n'a été ouverte contre vous, mais vous n'êtes jamais venue lui rendre visite en deux ans.  En fait, depuis le printemps 2021, vous n'êtes pas mariée à mon fils, vous apparaissez publiquement en société avec d'autres hommes.  C'est vous qui l'avez forcé à venir en Russie alors qu'il venait de sortir du coma et qu'il n'était pas en mesure d'évaluer la situation.  C'est vous qui avez forcé le transfert de tous les biens d'Alexei à votre profit.  Vous avez même déshérité votre propre fils, c'est pourquoi il ne vous parle pas.  Ils ont monté leur fille contre leur fils.  J'ai trouvé étrange de vous voir sourire, quelques heures après la mort d'Alexei, parler en son nom à Munich.  Comment oses-tu t'approprier sa voix après sa mort ? Vous n'avez même pas fait de pause par décence, vous n'avez pas observé le deuil.  Vous avez couru pour vendre sa mort.  Vous êtes une personne vile et basse.  Je te méprise et je t'interdis de spéculer sur le nom de mon fils, de mon enfant".

 

 

Portrait de Beguin
22/février/2024 - 20h03
COLIN33 a écrit :

la vérité sort de la bouche des enfants, ce n'est pas toujours le cas !

A qui profite le crime, pas forcément à poutine, à 1 mois des elections c'est plutot un fardeau.

Portrait de COLIN33
22/février/2024 - 14h59 - depuis l'application mobile

la vérité sort de la bouche des enfants, ce n'est pas toujours le cas !

Portrait de Beguin
22/février/2024 - 20h04

Les USA pas blancs dans la mort de navalny

Portrait de Beguin
22/février/2024 - 14h14

Biden,  vieillard sénile 

Portrait de De Pompignanㅤ
22/février/2024 - 12h32

C'est un simple constat.

Portrait de Ventru1
22/février/2024 - 11h29

Il fait rire ce clown, va manger ton Mc Do !

Portrait de GLGD
22/février/2024 - 11h24

Cette diplomatie toute en retenue et maîtrise est rassurante par rapport à ce que nous aurait fait Trump. Ahaha Biden avait démarré son mandat sur les chapeaux de roues en insultant Kim Jung Un de chien enragé qu'il faut battre à mort.

Portrait de garlaban
22/février/2024 - 11h19

Et "cinglé", ça le connaît, un véritable expert.