17/02 10:11

La famille de Brian Wilson, le co-fondateur des Beach Boys, a déposé une demande de tutelle : Il souffrirait d’un trouble neurocognitif majeur

La famille de Brian Wilson, le co-fondateur des Beach Boys, a déposé une demande de tutelle, rapporte la presse anglo-saxonne. Selon le dossier, le musicien désormais âgé de 81 ans, souffrirait d’un trouble neurocognitif majeur.

«Suite au décès de l'épouse bien-aimée de Brian, Melinda, après un examen attentif et une consultation entre Brian, ses sept enfants, [la gouvernante de Brian Wilson, ndlr], Gloria Ramos et les médecins du musicien et conformément aux processus familiaux mis en place par Brian et Melind), nous confirmons que LeeAnn Hard et Jean Sievers, représentants de longue date de la famille Wilson, seront les co-conservateurs de Brian», a fait savoir la famille de l’ancien Beach Boy dans une déclaration à People.

«Cette décision a été prise pour garantir qu'il n'y aura pas de changements extrêmes et que Brian et les enfants vivant à la maison seront pris en charge, et y resteront pris en charge par Gloria Ramos et la merveilleuse équipe en place depuis de nombreuses années pour aider à prendre soin de la famille», poursuit le communiqué.

L’épouse de Brian Wilson, Melinda Wilson, décédée le 30 janvier à 77 ans, l’aidait depuis de nombreuses années à surmonter sa maladie mentale. Selon les documents consultés par People, elle «répondait aux besoins quotidiens de M. Wilson, car M. Wilson est incapable de subvenir correctement à ses propres besoins personnels en matière de santé physique, de nourriture, de vêtements ou de logement».

Puisqu’il n’y avait pas de successeur désigné à Melinda, les proches de Wilson ont donc demandé au tribunal de nommer officiellement des tuteurs, et proposé que LeeAnn Hard et Jean Sievers deviennent les co-conservateurs, parce qu'ils «entretiennent des relations étroites avec M. et Mme Wilson depuis de nombreuses années, et que M. Wilson leur fait confiance».

Leur intention est de «veiller à ce que tous les besoins quotidiens de M. Wilson soient [satisfaits] et qu'il reçoive les meilleurs soins possibles tout en restant chez lui», toujours selon le dossier relayé par People.

Selon les documents, Brian Wilson ne sera pas en mesure d’assister à l’audience du tribunal qui a été fixée au 26 avril. «Il est facilement distrait», a écrit son médecin, qui précise qu’«il fait souvent des déclarations spontanées non pertinentes ou incohérentes et a une capacité d’attention très courte».

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions