14/02 17:02

Affaire du faux communiqué de presse Vinci: L'agence américaine Bloomberg voit son pourvoi rejeté par la Cour de cassation après sa condamnation en appel

L'agence américaine Bloomberg a vu son pourvoi rejeté par la Cour de cassation après sa condamnation en appel dans le litige qui l'oppose à l'Autorité des marchés financiers (AMF) suite à l'affaire du faux communiqué de presse Vinci.

"L'agence de presse n'a pas agi dans le respect des règles de sa profession dès lors qu'elle aurait dû, avant de diffuser son communiqué, s'interroger sur l'authenticité des informations reçues", explique la Cour de cassation dans un communiqué pour justifier son arrêt.

La juridiction note que l'agence Bloomberg n'a "tiré aucun avantage de cette diffusion ni agi dans l'intention d'induire le marché en erreur", mais aurait dû "procéder à des vérifications, en présence d'un contenu inhabituel sur la forme et peu probable sur le fond".

Fin 2019, l'AMF, gendarme français de la Bourse, avait infligé une sanction de 5 millions d'euros à l'agence américaine spécialisée dans l'information économique et financière pour avoir relayé la teneur d'un faux communiqué de presse concernant le groupe français de BTP Vinci. La sanction avait été ramenée à 3 millions d'euros en 2021 par la cour d'appel de Paris.

En novembre 2016, Bloomberg avait été le premier média à publier une information erronée, sur la base d'un communiqué frauduleux annonçant la révision des comptes consolidés du groupe Vinci en raison de prétendues irrégularités ayant entraîné une perte nette et le prétendu licenciement de son directeur financier.

Bloomberg avait supprimé la dépêche moins de dix minutes plus tard, puis diffusé une nouvelle dépêche, qui démentait l'information. Mais ce laps de temps très bref fut suffisant pour faire plonger le cours de l'action Vinci de 18,28%, avant qu'elle se redresse pour clôturer en baisse de 3,78%. Le préjudice pour les investisseurs a été évalué par l'AMF à 6,5 millions d'euros pour les investisseurs.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions