14/02 11:01

L’actrice Sarah Grappin dénonce l’emprise du réalisateur Alain Corneau quand elle était adolescente: "Le travail des dernières années a été de sortir du déni"

Dans L’Obs, l’actrice Sarah Grappin dénonce l’emprise du réalisateur Alain Corneau quand elle était âgée de 16 ans. En 1994, l'actrice incarne un personnage prénommé Marie-José dans le film "Le Nouveau Monde".

A nos confrères, alors qu'elle est adolescente, et pendant un an et demi, le réalisateur lui donne des rendez-vous dans Paris. "Il m’appelle sur le fixe. Mes parents trouvent ça bizarre, mais ils sont flattés", se souvient-elle. Et d'ajouter : "Il m’embrasse à pleine bouche devant la Librairie de Paris ou dans le métro, et, même à l’époque, pourquoi personne n’intervient ?".

"Une fois, il m'a accueillie en sari indien, il s'est assis en tailleur et m'a mise à califourchon sur lui. Il m'a pénétrée avec ses doigts devant, derrière, et il a dit qu'on n'irait pas plus loin", poursuit Sarah Grappin. Dans la voiture de Alain Corneau, il y aurait eu des pénétrations digitales.

"Très longtemps, j'ai été au-delà d'enjoliver, je me suis raconté une grande histoire d'amour pour survivre. Le travail des dernières années a été de sortir du déni", explique la comédienne.

Interrogée par nos confrères, Nadine Trintignant, veuve d'Alain Cornau, a réagi aux accusations. "Ces bêtises-là, j’en entends de tous les côtés, pas du tout sur Alain, mais sur plein de gens et je ne veux pas participer à tout ça. Tout ça est ridicule (...) Je n’ai pas envie qu’on dise n’importe quoi, surtout sur mon mari, qui est mort et ne peut plus se défendre".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beguin
15/février/2024 - 07h55

Revoyez les interviews de godreche avec ardisson, elle est complètement  décomplexée sur le sexe, la bite, la baise. Et Maintenant ca joue les victimes.

Portrait de Beguin
15/février/2024 - 07h49

Une sinistre inconnue.

Portrait de Beguin
15/février/2024 - 07h50

toutes ces allumeuses n'avaient qu'à aller travailler en usine. ca commence sérieusement à saouler. 

Portrait de BREIZ Mike
14/février/2024 - 22h19

Encore une en manque de notoriété

Portrait de COLIN33
14/février/2024 - 13h37 - depuis l'application mobile

Et encore une! pourquoi ces femmes cherchent une compagnie consentie avec les hommes pour ensuite les accuser d'être prédateurs, violeurs.........

Portrait de Greenday2013
14/février/2024 - 12h43

"Très longtemps, j'ai été au-delà d'enjoliver, je me suis raconté une grande histoire d'amour pour survivre. Le travail des dernières années a été de sortir du déni"

Reformulation en français intelligible : "J'ai changé d'avis"

Portrait de Réric
14/février/2024 - 12h24

La parole se libére. Soutien aux victimes face aux prédateurs 

Portrait de kuwabara
14/février/2024 - 11h55

nadine trintignant ? la mere a marie trintignant ?  si cest vrai c ette histoire d emprise , cocasse