09/02 12:02

Enquête pour "tentative de coup d’Etat" - L’ex-président brésilien Jair Bolsonaro a été interdit de quitter le territoire brésilien: "Son passeport a été remis aux autorités compétentes"

L’ex-président Jair Bolsonaro a été interdit de quitter le territoire brésilien jeudi, après avoir été ciblé par une opération policière dans le cadre d’une enquête sur une « tentative de coup d’Etat » ayant culminé avec les émeutes du 8 janvier 2023 à Brasilia.

Cette opération de grande ampleur, qui a visé également d’anciens ministres, des généraux et de proches collaborateurs de M. Bolsonaro, resserre encore l’étau judiciaire sur l’ancien chef de l’Etat d’extrême droite (2019-2022), cerné par les affaires depuis sa défaite électorale face à Luiz Inacio Lula da Silva en octobre 2022.

« Le passeport de Jair Bolsonaro a été remis aux autorités compétentes », a annoncé sur X un de ses avocats, Fabio Wajngarten.

La police fédérale a annoncé dans un communiqué avoir effectué 33 perquisitions et exécuté quatre mandats d’arrêt, dans le cadre d’une enquête sur « une organisation criminelle qui a pris part à une tentative de coup d’Etat (...) pour obtenir des avantages politiques avec le maintien du président de l’époque (Jair Bolsonaro) au pouvoir ».

Une semaine après l’investiture de Lula, le 8 janvier 2023, des milliers de bolsonaristes ont saccagé les lieux de pouvoir à Brasilia, réclamant une intervention militaire pour déloger le président de gauche. Des émeutes qui rappelaient l’assaut du Capitole à Washington par des partisans de Donald Trump deux ans plus tôt.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
9/février/2024 - 19h25 - depuis l'application mobile

Très bien