02/02 15:02

Les utilisateurs de TikTok ne peuvent plus écouter les chansons de Taylor Swift, The Weeknd et d'autres artistes, ni les ajouter à leurs vidéos, à la suite d'une rupture des négociations avec Universal

Les utilisateurs de TikTok ne peuvent plus écouter les chansons de Taylor Swift, The Weeknd, The Beatles et d'autres artistes, ni les ajouter à leurs vidéos, à la suite d'une rupture des négociations avec Universal au sujet de la rémunération.

Tous les titres enregistrés sous licence Universal Music Group (UMG) ont été retirés de la bibliothèque musicale de TikTok jeudi, et toutes les vidéos contenant de la musique sous licence Universal ont été mises en sourdine. Le précédent accord de licence entre UMG et TikTok a expiré le 31 janvier.

Après l'échec des négociations, la principale major mondiale de l'industrie musicale a accusé mardi TikTok d'"essayer de construire une entreprise basée sur la musique, sans payer la musique à sa juste valeur".

Parmi les questions soulevées lors des négociations figuraient la rémunération appropriée des artistes et des auteurs-compositeurs, la sécurité en ligne pour les utilisateurs et la protection des artistes contre les dangers liés à l'intelligence artificielle, a ajouté la société.

TikTok a déclaré dans un communiqué qu'il était "triste et décevant qu'Universal Music Group ait fait passer sa propre cupidité avant les intérêts de ses artistes".

Le répertoire d'artistes d'Universal est immense et comprend notamment Kendrick Lamar, U2 et Bob Dylan. Malgré l'importance de la base d'utilisateurs de TikTok, ce contrat ne représente qu'environ 1% du chiffre d'affaires total d'Universal, a déclaré la maison de disques.

Universal a relevé d'autres problèmes, tels que la présence sur la plateforme d'un grand nombre d'enregistrements générés par l'intelligence artificielle. Elle accuse aussi l'application de ne pas lutter suffisamment contre les violations des droits des artistes.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions