04/02 16:31

Netflix compte sur une nouvelle série, "Le problème à 3 corps", réalisée par les créateurs de "Game of Thrones" pour maintenir sa domination sur le monde du streaming en 2024 - VIDEO

Netflix compte sur une nouvelle série réalisée par les créateurs de "Game of Thrones" pour maintenir sa domination sur le monde du streaming en 2024, a fait savoir l'entreprise en dévoilant son programme pour l'année.

Dans "Le problème à 3 corps", disponible le 21 mars et adapté d'un grand succès de librairie en Chine, un monde parallèle de l'humanité a noué des liens avec une société extraterrestre. Une fresque "mi-thriller, mi-science-fiction", selon les mots de Bela Bajaria, la directrice du contenu de Netflix, lors d'une présentation à la presse à Los Angeles.

La nouvelle série, avec comme décor le Londres d'aujourd'hui, est menée par David Benioff et D.B. Weiss, maîtres d'oeuvre de "Game of Thrones", l'immense succès de HBO des années 2010, avec son monde de dragons, de sexe et d'intrigues politiques. Autre série événement prévue au programme de 2024 sur Netflix: la deuxième saison de "Squid Game". Sombre et violente dénonciation sud-coréenne des dérives du capitalisme, dans laquelle des candidats s'entretuent lors de jeux d'enfants cruels dans l'espoir de remporter des millions, la série fut l'une des plus populaires de la plateforme.

Figurent aussi sur la liste de l'année une adaptation colombienne de "Cent ans de solitude" de l'écrivain Gabriel Garcia Marquez et une mini-série sur Ayrton Senna, la légende brésilienne de la formule 1 . "Aucune entreprise de divertissement n'a eu cette ambition dans la programmation, avec autant de goûts, de cultures, de langues. Jamais", a affirmé Bela Bajaria, répondant à des critiques sur la profusion du catalogue Netflix qui rendrait "difficile à comprendre" sa stratégie.

Netflix a démarré l'année en grande pompe en annonçant lors de ses résultats trimestriels avoir gagné plus de 13 millions d'abonnés supplémentaires pendant la saison des fêtes, pour un total de 260 millions. Une croissance notamment due à sa politique plus stricte en termes de partage des mots de passe entre utilisateurs et à son abonnement moins cher avec de la publicité.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions