07/02 07:46

L'Autorité des marchés financiers met en garde le public contre des publicités frauduleuses publiées dans la presse proposant des investissements dans des "parkings équipés de bornes électriques"

L'Autorité des marchés financiers (AMF) met en garde le public contre des publicités frauduleuses publiées dans la presse en décembre 2023 et janvier 2024 proposant des investissements dans des "parkings équipés de bornes électriques". Ces publicités frauduleuses, publiées dans des journaux spécialisés ou non dans l'investissement, vantent "cinq soi-disant bonnes raisons d'investir" et "peuvent usurper l'identité de sociétés existantes", indique le communiqué.

Le gendarme boursier français appelle à la plus grande vigilance à l'égard de ces propositions d'investissements qui présentent un QR Code renvoyant vers un site dont l'adresse est hébergée en Colombie et un numéro de téléphone. L'autorité s'inquiète aussi que des personnes ayant activé le QR Code ou pris contact avec le numéro de téléphone puissent être inscrites sur des listes de potentielles victimes d'escroquerie.

D'une manière générale, l'AMF invite les épargnants à ne pas communiquer de coordonnées personnelles et bancaires à des sites dont il n'est pas possible d'attester la fiabilité, de faire attention aux publicités proposant des investissements sans mentionner les risques et à se méfier des promesses de gains rapides sans contreparties. L'AMF avait noté une hausse des victimes d'escroquerie dans son baromètre de l'épargne et de l'investissement de 2023, publié en décembre.

Parmi les 2.386 personnes qui ont répondu à un questionnaire, 15% ont déjà été victimes d'une escroquerie, dont une part importante de personnes de moins de 35 ans. Ces chiffres avaient inquiété la présidente de l'AMF, Marie-Anne Barbat-Layani. Citée dans un communiqué du gendarme boursier, elle avait mis "particulièrement en garde les plus jeunes contre les informations et offres qui circulent sur les réseaux sociaux, parfois relayées par des influenceurs".

Ailleurs sur le web

Vos réactions