29/01 08:02

La presse féminine, les loisirs/détente et l'actualité économique sont les catégories de magazines les plus vendues dans les Maisons de la presse et leurs enseignes-soeurs en 2023

Presse féminine, loisirs/détente et actualité économique: c'est le podium des catégories de magazines les plus vendues dans les Maisons de la presse et leurs enseignes-soeurs en 2023, selon les chiffres de leur propriétaire, le groupe NAP.

La presse féminine représente près d'un quart (22%) du Top 100 des magazines vendus l'an dernier dans ces commerces (Maisons de la presse, Point Plus et Mag Presse).

Derrière, on trouve les magazines loisirs et détente (16%), ceux traitant d'actualité économique (12%) et les publications pédagogiques et/ou historiques (12%).

Les mensuels (37%) et les bimestriels (23%) sont les plus représentés dans le Top 100. Ces chiffres proviennent d'un Observatoire des commerces culturels de proximité lancé par NAP.

Avec 1.200 points de vente à travers le pays, ses enseignes Maisons de la presse, Point Plus et Mag Presse représentent, selon lui, 17% du chiffre d'affaires de la presse en France. L'Observatoire montre une baisse de 3,3% des ventes de presse en valeur dans les enseignes du réseau. L'an dernier, elles ont représenté 11.100 euros mensuels en moyenne par magasin, contre 11.700 en 2022 et 13.400 en 2019. "Cette tendance baissière n'est pas nouvelle et touche l'ensemble du marché", a souligné le groupe dans un communiqué.

Côté livres, les meilleures ventes ont été réalisées par le dernier Astérix, "L'Iris blanc", les mémoires du prince Harry, "Le suppléant", et "Une belle vie", roman de Virginie Grimaldi.

En valeur, les ventes de livres sont en léger recul (-0,9% par rapport à 2022, à 2.500 euros en moyenne par mois et par magasin). Mais elles sont nettement supérieures à leur niveau d'il y a 5 ans (1.950 euros). Face aux géants d'internet comme Amazon, le groupe espère bénéficier de la nouvelle loi qui impose un seuil minimum de 3 euros de frais de livraison pour toute commande de livres en ligne inférieure à 35 euros.

Pour faire face aux chutes des ventes de presse, les enseignes du groupe ont diversifié leurs activités. Elles se sont ainsi associées à des plateformes de services comme DHL ou Vinted pour installer des consignes de dépôt et d'envoi de marchandises. Cette diversification paye. En 2023, les ventes de services ont augmenté de 3,1% en valeur (26.000 euros par mois par magasin en moyenne). Idem pour l'offre alimentaire (frais, boissons), qui représente 19.700 euros (+13,6%), les cadeaux (11.200 euros, +4,1%) ou les jouets (5.500 euros, +13,6%).

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions