09/01 17:40

Hôtel du Palais à Biarritz : L'affaire de l'employé "attaché nu sur une chaise avec une carotte dans les fesses" devant le chef étoilé Aurélien Largeau, classée sans suite

L'affaire avait fait la Une des médias, il y a quelques semaines, et au final, il n'y avait rien de pénalement répréhensible

 L'enquête ouverte pour agression sexuelle et violences à l'hôtel du Palais, à Biarritz, est en effet classée sans suite. C'est Jérôme Bourrier, le procureur de Bayonne en charge des investigations qui l'a annoncé dans un communiqué.

Le 28 décembre 2023, le groupe Hyatt, gestionnaire de cet hôtel de luxe, assurait pourtant qu'un "incident préoccupant" avait provoqué le départ du chef étoilé Aurélien Largeau de l'hôtel du Palais.

Selon des témoignages recueillis par le journal Sud-Ouest, un employé de la cuisine, demi-chef de partie, aurait été attaché nu sur une chaise, une pomme placée dans sa bouche et une carotte entre les fesses.

Une scène de "bizutage" présumé, qui se serait déroulée sous les yeux de son équipe et du chef, diffusée sur les réseaux sociaux, puis retirée : 

"Des images ont été enregistrées puis partagées sur les réseaux sociaux dans lesquelles la victime apparaitrait avec une pomme dans la bouche et une carotte dans les fesses."

Aurélien Largeau contestait alors totalement ces allégations : « Les faits rapportés ne reflètent en rien la réalité (…) Ce sont des faits mensongers qui portent gravement atteinte à mon honneur » avance le chef qui se dit « dévasté ».

Agé de 31 ans, recruté en 2020, il rappelle amèrement qu’ « en violation des obligations les plus élémentaires des journalistes, je n’ai jamais été contacté avant la publication de cet article » et qu’il n’a pu donc avoir « la possibilité d’établir la vérité ». Il précise qu’il n’a été contacté par la rédaction de Sud Ouest ni pour l’article du 26 décembre, ni pour le suivant, celui qui a été largement repris par la presse, en date du 27 décembre.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Capri
9/janvier/2024 - 22h19
djelloul a écrit :

y a rien eu.il s est rien passe ....le chef a donc ete vire pour rien A sa place je demanderai qq roros de dedommagement

La somme demandée pour licenciement abusif et atteinte à la réputation sera très certainement maximale.

Portrait de Capri
9/janvier/2024 - 22h13
Amandecroquante a écrit :

Si y’a bien un moment où il faudrait lancer un hashtag de boycott c’est maintenant…

Mais il n’y a que les woke qui savent s’organiser pour ça 

Euh… un boycott de quoi ? D’un hôtel restaurant 5* à Biarritz ? Le fait que Hyatt ait licencié à tort le chef emblématique de son restaurant étoilé, constitue une « sanction » en soi… à croire qu’un concurrent a monté cette histoire !! 

Portrait de Capri
9/janvier/2024 - 22h09
MICMAH458 a écrit :

Donc, à cause du fait qu'il ne s'est rien passé puisque ce n'était que des mensonges, l'affaire est classée sans suite.  Il reste quand même qu'un chef étoilé a été viré sans raison avérée.  Et quelles seront donc les suites pour ça ???

Fort de ce constat, le collaborateur lésé peut attaquer son employeur pour licenciement abusif (Prud’hommes) et atteinte à sa réputation professionnelle pour obtenir des « dommages et intérêts » importants. Ça ne devrait pas poser de problème : Hyatt est une société américaine qui réagira vite, son objectif étant de protéger son image qui est mise à mal par son manque de discernement.

Portrait de Amandecroquante
9/janvier/2024 - 21h59

Si y’a bien un moment où il faudrait lancer un hashtag de boycott c’est maintenant…

Mais il n’y a que les woke qui savent s’organiser pour ça 

Portrait de emsuppl_50
9/janvier/2024 - 21h58

Quelle société dégueulasse, pauvre chef cuisinier pulvérisé par les médias !!

Portrait de MICMAH458
9/janvier/2024 - 20h34

Donc, à cause du fait qu'il ne s'est rien passé puisque ce n'était que des mensonges, l'affaire est classée sans suite.  Il reste quand même qu'un chef étoilé a été viré sans raison avérée.  Et quelles seront donc les suites pour ça ???

Portrait de djelloul
9/janvier/2024 - 19h07

y a rien eu.il s est rien passe ....le chef a donc ete vire pour rien A sa place je demanderai qq roros de dedommagement

Portrait de COLIN33
9/janvier/2024 - 17h58 - depuis l'application mobile

Tout à été fait pour ne pas nuire à l'image du palace, quel qu'en soit le prix