06/01 11:31

80 ans après la Shoa et alors que la France est en proie à une vague d’antisémitisme d'une rare violence, plusieurs personnalités françaises visiteront le camps d’extermination de Auschwitz Birkenau - VIDEO

Dimanche , ils s’envoleront pour un voyage mémoriel. Champions, entraîneurs, espoirs, présidents de ligues et de fédérations, les acteurs du sport français visiteront le camps d’extermination de Auschwitz Birkenau. 

80 ans après la Shoa et alors que la France est en proie à une vague d’antisémitisme d’une rare violence, ce déplacement en Pologne est née de l’idée Richard Dacoury, ex capitaine de l’équipe de France de Basket et de Pierre Fraidenraich, co-fondateur de la chaîne Bsmart et président de la commission sport du Crif:

« C’est une grande 1ère, nous explique Pierre Fraidenraich, ce voyage vers Auschwitz-Birkenau est traditionnellement organisé pour les parlementaires et les scolaires. Pour la 1ere fois des champions se rendront sur les lieux mêmes de l’horreur et de l’effroi, symbole de l’abomination raciale.

A quelques mois de Paris 2024 il est important pour celles et ceux qui vont briller sur nos sites olympiques de se rendre compte qu’à 2h30 de Paris des millions de personnes ont été exterminées au seul nom de la différence, différence d’origine, différence de religion. Qui mieux que les champions pour promouvoir la tolérance? La haine, la discrimination n'ont pas leur place sur le terrain. Le respect est la seule règle ».
Camille Lacourt, Fabrice Santoro, Jean Marc Mormeck, Daniel Bravo, Frédéric Weiss, Sony Anderson, Philippe Sella, Vincent Moscato, Florence Masnada, Sophie Kamoun et une délégation d’athlètes handisport menée par Michael Jeremiaz, au total une quarantaine de champions ont accepté de faire ce voyage.

« Notre objectif est de fédérer le monde du sport et de prendre la parole sur ce qui m’est de plus en plus insupportable: le glissement de la société vers toujours plus de violence, toujours plus de racisme, toujours plus d’antisémitisme. Nous souhaitons profiter de l’actualité olympique pour réunir les champions d’aujourd’hui, hier et demain, et faire ce nécessaire devoir de mémoire envers ceux qui ont souffert des ces discriminations. Plus jamais ça! Ne rien dire, ne rien faire, subir, c’est interdit! » Richard Dacoury, parrain du Voyage de la Mémoire des Champions.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koikilencoute
6/janvier/2024 - 12h22

Le footballeur Youcef Atal fait partie du voyage ?