02/01 14:31

Crash au Japon - Un premier bilan fait désormais état de 5 morts qui se trouvaient dans l'avion des gardes côtes heurté par le vol de ligne sur la piste de l'aéroport de Tokyo - Regardez

14h30: LE POINT SUR CE QUE L'ON SAIT

Un avion de la Japan Airlines a pris feu mardi à l'aéroport international de Tokyo-Haneda après une collision au sol avec un appareil des garde-côtes japonais, dont cinq des six occupants sont morts.

Les 367 passagers et 12 membres d'équipage de l'avion de ligne JAL516 de la Japan Airlines ont eux été évacués « sains et saufs », a confirmé le ministre japonais des Transports Tetsuo Saito devant des journalistes. En revanche, seul le capitaine a pu sortir du Bombardier Dash 8 des garde-côtes japonais, a précisé le ministre. Ce rescapé serait gravement blessé, selon la chaîne de télévision publique NHK.

Sur des images prises à l'aéroport à 17H47 heure locale (08H47 GMT), on pouvait voir l'avion de la Japan Airlines atterrissant sur le tarmac avant qu'une grosse explosion ne se déclenche et laisse une traînée de flammes et de fumée dans le sillage de l'appareil, qui s'immobilisait un peu plus loin.

Cet Airbus A350 arrivait en provenance de l'aéroport de Shin-Chitose, près de Sapporo (nord du Japon). Huit enfants se trouvaient à bord, selon l'agence de presse nippone Kyodo, et des vidéos postées sur X (ex-Twitter) ont montré des passagers s'échappant de la carlingue en feu en glissant sur des toboggans d'évacuation gonflables.

« De la fumée a commencé à remplir l'avion, et je me suis dit +ça pourrait tourner très mal+ » a déclaré un passager à la presse à l'aéroport. « Une annonce a dit que les portes à l'arrière et au milieu ne pouvaient pas être ouvertes. Donc tout le monde est sorti par l'avant », a-t-il ajouté. « Il faisait chaud à l'intérieur de l'avion et j'ai pensé sincèrement que je ne survivrais pas », a confié une autre rescapée à la chaîne NHK.

Vols intérieurs annulés à Tokyo-Haneda

Les pompiers sont arrivés rapidement sur place et en nombre, mais n'ont pas pu maîtriser immédiatement l'incendie qui a rapidement consumé tout l'avion de ligne après l'évacuation de tous ses occupants.

L'appareil des garde-côtes japonais se préparait lui à décoller pour le département d'Ishikawa (centre du Japon), frappé lundi par un séisme dévastateur qui a fait au moins 48 morts, afin de livrer des vivres et des biens de première nécessité aux milliers de personnes sinistrées sur place, selon un responsable des garde-côtes interrogé par l'AFP.

Le Premier ministre japonais Fumio Kishida a rendu hommage aux garde-côtes décédés. « Ces employés avaient un sens élevé de leur mission et de leur responsabilité pour les zones sinistrées, c'est très regrettable », a-t-il déclaré, exprimant son « respect » et sa « gratitude » envers eux.

La raison de la collision reste encore inconnue. « Nous ne sommes pas encore en mesure d'expliquer la cause » de l'accident, a affirmé le ministre des Transports Tetsuo Saito.

Tokyo-Haneda est l'un des deux aéroports internationaux de la capitale japonaise et l'un des plus fréquentés au monde. Tous les vols intérieurs de Tokyo-Haneda (départs et arrivées) étaient annulés mardi soir, selon le site de l'aéroport. La plupart des vols internationaux étaient cependant assurés.

Les autorités comptaient toutefois reprendre tous les vols dès que possible du fait de la période de trafic aérien très chargée après le Nouvel An, selon un responsable du ministère des Transports.

Les accidents impliquant des avions de ligne sont extrêmement rares au Japon. Le plus grave d'entre eux s'est produit en 1985, quand un avion de la Japan Airlines s'est écrasé entre Tokyo et Osaka, faisant 520 morts, soit l'une des pires catastrophes aériennes au monde.

12h54: Un premier bilan fait désormais état de 5 morts qui se trouvaient dans l'avion des gardes côtes heurté par le vol de ligne sur la piste de l'aéroport de Tokyo

.

.

11h17: "Ce n'est pas clair s'il y a eu une collision ou pas. Mais ce qui est certain c'est que notre avion est impliqué", a déclaré à l'AFP un responsable des garde-côtes à l'aéroport de Tokyo-Haneda.

Toutes les pistes de l'aéroport ont été fermées, a déclaré un porte-parole de l'aéroport de la capitale japonaise, tandis que les pompiers tentaient d'éteindre les flammes.

11h12: La compagnie Japan Airlines assure que les 367 passagers de l'appareil, ainsi que les 12 membres d'équipage, ont été évacués. La télévision publique indique que cinq personnes sont portées disparues. Il pourrait s'agir d'occupants de l'avion des garde-côtes, à propos desquels les informations sont encore confuses. 

10h24: Un avion de la compagnie Japan Airlines a pris feu mardi sur une piste de l'aéroport international de Tokyo-Haneda, selon des images de la télévision publique japonaise, certains médias évoquant une possible collision avec un autre appareil.

Les 367 passagers de l'avion de ligne ont été évacués selon la chaîne de télévision publique NHK.

Sur les images prises à 17H47 heure locale (08H47 GMT), on pouvait voir cet avion rouler sur le tarmac avant qu'une explosion ne se déclenche et laisse une traînée de flammes derrière l'appareil, qui s'immobilisait plus loin.

Selon plusieurs médias locaux, il s'agissait de l'avion de ligne JAL 5016 en provenance de Sapporo (nord du Japon), un Airbus A350-900, qui aurait heurté un avion des garde-côtes japonais. « Ce n'est pas clair s'il y a eu une collision ou pas. Mais ce qui est certain c'est que notre avion est impliqué », a déclaré à l'AFP un responsable des garde-côtes à l'aéroport de Tokyo-Haneda.

Tokyo-Haneda est l'un des deux aéroports internationaux de la capitale japonaise et l'un des plus fréquentés au monde.

Les accidents impliquant des avions de ligne sont extrêmement rares au Japon. Le plus grave d'entre eux s'est produit en 1985, quand un avion de la Japan Airlines s'est crashé entre Tokyo et Osaka, faisant 520 morts, soit l'une des pires catastrophes aériennes au monde.

 

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dede35
2/janvier/2024 - 15h40

Les contrôleurs aériens ont du faire une faute , triste pour les décédés

Portrait de FlexOffice
2/janvier/2024 - 13h33
Bdhy a écrit :

Quand c'est ton jour de chance ... miraculeux !

Une pensée pour les 5 disparus de l'autre avion semble-t-il impliqué.

Pensée également pour les japonais qui se sont souhaité une excellente année quelques heures auparavant..

Portrait de Bdhy
2/janvier/2024 - 12h47

Quand c'est ton jour de chance ... miraculeux !

Une pensée pour les 5 disparus de l'autre avion semble-t-il impliqué.