27/12 13:02

L'armée israélienne multiplie aujourd'hui les frappes sur la bande de Gaza dans le cadre de son opération contre le Hamas qui pourrait selon elle durer encore de "nombreux mois" - VIDEO

L'armée israélienne multiplie aujourd'hui les frappes sur la bande de Gaza dans le cadre de son opération contre le Hamas qui pourrait selon elle durer encore de "nombreux mois" en dépit des vives préoccupations humanitaires.

Nouveau signe d'une régionalisation croissante du conflit, les Etats-Unis ont intercepté en mer Rouge des drones et missiles tirés par les rebelles yéménites Houthis qui menacent les intérêts israéliens en "soutien" à Gaza.

Dans ce territoire palestinien, les forces israéliennes "combattent à Khan Younès" (sud) et "étendent" leurs opérations dans des camps du centre, a indiqué mardi soir le porte-parole de l'armée, Daniel Hagari. L'armée a lancé un ordre d'évacuation aux habitants du camp d'al-Bureij (centre) et ses alentours. Certains avaient déjà fui jusqu'à Rafah, où ils sont arrivés avec leurs bagages empilés sur le toit de leurs voitures, selon l'AFP.

Plus de 240 personnes ont été tuées lors des 24 dernières heures, a indiqué mardi le ministère de la Santé du Hamas. Des corps de Palestiniens ont été transportés dans un camion vers une fosse commune à Rafah où ils ont été enterrés, selon un journaliste de l'AFP sur place. "Nous avons reçu un conteneur contenant un grand nombre de martyrs.

Certains étaient des corps complets, tandis pour d'autres c'étaient des restes humains", a déploré Marwan al-Hams, chef du comité d'urgence sanitaire à Rafah. Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme s'est à nouveau dit "profondément inquiet des bombardements israéliens continus sur le centre de Gaza" et a appelé à faire la distinction" entre civils et combattants.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koikilencoute
27/décembre/2023 - 13h17

C'est vrai que quand on voit les vidéos, sur israel247.org, c'est assez impressionnant.

En tout cas, face aux agressions, Israël riposte. C'est autre chose que les fleurs, les bougies et les marches blanches en France...