08/12 12:13

Hanouka à l'Elysée: "J'ai simplement allumé une bougie du souvenir. Ce n'était pas une cérémonie religieuse", a déclaré Emmanuel Macron

12h12: Emmanuel Macron a affirmé vendredi ne pas regretter « du tout » la célébration à l’Elysée du début de la fête juive de Hanouka, assurant que cela avait été effectué « dans un esprit qui est celui de la République et de la concorde ». « Tout ça a été fait en présence de tous les autres cultes qui étaient invités, qui étaient là et dans un esprit qui est celui de la République et de la concorde », a fait valoir M. Macron lors de son déplacement sur le chantier de reconstruction de Notre-Dame de Paris.

A deux jours de la date anniversaire du 9 décembre de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et l’Etat, le chef de l’Etat a créé la polémique, y compris jusque dans une partie de la communauté juive, en laissant le grand rabbin de France Haïm Korsia allumer, dans la salle des fêtes de l’Elysée, la première bougie du candélabre pour Hanouka, la fête des lumières.

Le président de la République a assuré qu’il ne s’était pas prêté à « un geste cultuel » et a plaidé, dans un contexte de montée de l’antisémitisme, pour « donner de la confiance » à « nos compatriotes de confession juive ». « Franchement, compte tenu du contexte, il faut leur donner de la confiance. De la même manière, on a des compatriotes de confession musulmane qui ont le sentiment d’être attaqués. Il faut leur redonner de la confiance », a-t-il jugé, en appelant « au bon sens » et à « la bienveillance ».

« La laïcité, ça n’est pas effacer les religions ou s’ingérer dans la religion, mais se demander, quelle que soit la religion de chacun, que les citoyens respectent absolument les lois de la République, c’est ça ni plus ni moins », a-t-il insisté.

11h41: "J'ai simplement allumé une bougie du souvenir. Ce n'était pas une cérémonie religieuse", a déclaré Emmanuel Macron depuis Notre-Dame-de-Paris. "Si le président de la République s'était prêté à un geste cultuel ou avait participé à une cérémonie, ce ne serait pas respectueux de la laïcité. Ça ne s'est pas passé. Le président de la République que je suis, respectueux de la laïcité, considère que c'est une liberté", a poursuivi le chef de l'Etat.

10h14: La Première ministre Elisabeth Borne y voit un "signal" de "soutien" face à "la montée de l’antisémitisme". "On est dans une période avec une montée de l'antisémitisme qu’on ne peut pas laisser passer. Il y a différentes façons d’envoyer des messages (de soutien) à la communauté juive", a-t-elle déclaré lors de son déplacement à Mayotte.

10h01: "Le président de la République est un défenseur des religions (...) Il les respecte toutes. En tant que chef de l'Etat, il n'y a nulle violation de la laïcité", a estimé ce vendredi matin Gérald Darmanin sur Franceinfo.

"Pendant cette fête juive importante, au moment où nos compatriotes juifs connaissent des actes antisémites, où les rabbins sont attaqués, où les synagogues sont attaquées, où on agresse des gens qui ont des signes extérieurs de la religion dans la rue, je trouve ça tout à fait normal que le président de la République se mette à côté de nos compatriotes juifs", a-t-il ajouté.

"Que le président de la République reçoive des religieux c'est normal", a-t-il insisté. "Il n'y a aucun problème sur le fait que les maires puissent aller recevoir dans les mairies des personnes religieuses", a renchéri Gérald Darmanin qui trouve par ailleurs "un peu absurde" les décisions de justice interdisant les crèches en mairie "parce que ça fait partie de notre vie culturelle".

09h58: "L'Elysée n'est pas un lieu de culte (...) On ne transige pas avec la laïcité", a renchéri Carole Delga, présidente de la région Occitanie, dénonçant "un mauvais signal envoyé par l'Etat à la République".

09h45: L'Elysée répond aux critiques et assure "ne pas avoir organisé de cérémonie" religieuse. "Nous n’avons pas organisé une cérémonie de Hanouka. Le contexte est très important", assure l'entourage du chef de l'État, rapporte BFMTV. Et d'ajouter : "La laïcité ça n’est pas la négation du fait religieux. C’est séparer l’action et la gestion de l’État du religieux".

09h30: Le président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), Yonathan Arfi, a jugé vendredi que c’était « une erreur » que le début de la fête juive de Hanouka ait été célébré jeudi soir à l’Elysée, en présence d’Emmanuel Macron.

« Effectivement ce n’est pas la place au sein de l’Elysée d’allumer une bougie de Hanouka parce que l’ADN républicain, c’est de se tenir loin de tout ce qui est religieux », a estimé Yonathan Arfi au micro de Sud Radio, au lendemain d’un début de polémique sur une possible remise en cause des principes de laïcité.

Le chef de l’Etat a reçu jeudi soir le prix annuel Lord Jakobovits de la Conférence des rabbins européens (CER) qui récompense la lutte contre l’antisémitisme et la sauvegarde des libertés religieuses. A cette occasion, le grand rabbin de France, Haïm Korsia, a allumé la première bougie du candélabre pour Hanouka.

La vidéo, largement diffusée et visionnée sur les réseaux sociaux, s’est accompagnée de vives critiques de toutes parts.

« Ce n’est pas traditionnellement le rôle d’une puissance publique d’accueillir une fête religieuse », a estimé Yonathan Arfi, qui s’est dit « surpris ».

« Je pense que c’est effectivement quelque chose qui à mon avis n’a pas vocation à se reproduire », a-t-il poursuivi. Selon lui, « les Français juifs ont toujours considéré la laïcité comme une loi de protection et une loi de liberté. Et tout ce qui affaiblit la laïcité affaiblit les Juifs de France ».

07h31: Après avoir refusé de marcher contre l antisémitisme, Emmanuel Macron a célébré pour la 1ère fois de l histoire Hanouka à l'Elysée provoquant la colère à droite comme à gauche et d'une partie de la communauté juive. Personne ne comprend vraiment les messages envoyés par le Président de la République, alors qu'au même moment on interdit également des crèches dans plusieurs Mairie de France au nom de la laïcité en nous expliquant que la religion n'a pas sa place dans les édifices publics. 

Emmanuel Macron a promis également hier de fixer "dans les semaines à venir" la date d'un hommage aux victimes de l'attaque du Hamas le 7 octobre en Israël, estimant devoir attendre car des familles "ont encore des otages". "Évidemment, nous rendrons un hommage à tous les enfants partis et à tous les proches. Simplement, c'est en concertation avec les familles que je déciderai de la date", a expliqué le chef de l'État lors d'une cérémonie à l'Élysée.

Le président du Consistoire central de France Elie Korchia avait appelé mercredi Emmanuel Macron à "annoncer officiellement" une date pour cette cérémonie d'hommage.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de YVESM
9/décembre/2023 - 08h10

« Je fais ce que je veux, avec mes cheveux ».

Emmanuel Macron : le président qui a des cheveux.

Portrait de Constrictor
9/décembre/2023 - 02h19
Buzyn a écrit :

Heureusement que j'ai fais virer dalors. Ils nous aurait pondu des pavés antisémites de théories du complot. 

Tu te vantes donc d'avoir fait virer un membre de ce forum de discussion parce qu'il ne pensait pas comme toi alors que je ne l'ai jamais vu tenir des propos antisémites et il s'en est même défendu.

Avec des contributeurs de votre espèce, la liberté d'expression est réellement menacée d'extinction.

Portrait de LEON
8/décembre/2023 - 21h27

Selon le livre de son conseiller , Trump aurait une appréciation très peu flatteuse du président français ...

( L'Express 24/6/2020 ; Valeurs Actuelles 25/6/2020 ; RTL.fr 25/6/2020 )

Portrait de tobian
8/décembre/2023 - 18h47

   La messe de minuit sera télévisée en direct depuis la salle des fêtes de l'Elysée le 25 décembre.

Portrait de MICMAH458
8/décembre/2023 - 13h11
Talya a écrit :
Le «en même temps» d’Emmanuel Macron est mort depuis longtemps, on est tombé dans le «séparément» avec ce président qui ne fait que raviver les tensions nationales tant il est incohérent dans ses actions. 

Quand je revenais sur sa marque de fabrique "en même temps", c'était pour signaler que ce gars qui est censé représenter la France, veut plaire à tout le monde et essaie de ne froisser personne.  Bref il ratisse large, un coup à gauche, un coup à droite, un coup chrétien, un coup islam.  Et vous avez parfaitement raison, à force d'incohérences, de promesses non tenues et de changements d'avis multiples, il en est arrivé à séparer, à fractionner le pays, alors que son seul job est de rassembler.  Mais ça, il ne sait pas le faire.Et j'ajoute que quand il se croit obligé de justifier son dernier coup d'éclat (sa dernière erreur de jugement plus exactement), c'est qu'au fond de lui-même il sent qu'il n'est pas droit dans ses bottes.

Portrait de Greenday2013
8/décembre/2023 - 12h43

Si Macron avait participé à la cérémonie du Ramadan, y aurait-il eu des remarques de la part des partis de gauche ?

Portrait de Lotus14
8/décembre/2023 - 11h41
Decenale a écrit :

Macron n'a que des idées stupides. A croire qu'il est fou.

Il  fait exprès pour diviser

Portrait de Carrouget
8/décembre/2023 - 11h12

Ah bon? mais alors qu'est-ce que c'est??? Il nous prend vraiment pour des imbéciles...Donc pour les crèches dans les mairies pas de problèmes?????????

Portrait de Decenale
8/décembre/2023 - 10h47

Macron n'a que des idées stupides. A croire qu'il est fou.

Portrait de Rachelle65
8/décembre/2023 - 10h31
remarques a écrit :

Le méprisant et sa nouvelle boulette !

Une célébration religieuse à L'Elysée après avoir admis une fête de "Drag Queen" sur le perron.

Il nous aura tout fait !

 

Sans oublier mc fly et carlitosmiley

Portrait de Gustave68
8/décembre/2023 - 09h45

Les crèches sont formellement proscrites dans l'espace public, cependant, Hanouka est célébré à l'Élysée et la rupture du jeûne est célébrée à la mairie de Paris. Il semble que la France manifeste une hostilité ouverte envers le christianisme !!

Portrait de Hercule Poirot
8/décembre/2023 - 09h45
COLIN33 a écrit :

Il ne sait plus quoi faire pour se faire remarquer

Ou alors il sait très bien ce qu'il fait...

Car là à cause de cette celebration l'antisemitisme va atteindre des sommets.

En effet les croissants en profiteront pour se victimiser encore plus.

Les Croisés déploreront ce parti pris et exigeront l'équivalence pour la Nativité. Ce que Macron s'empressera de décliner

Et les athées y verront une atteinte à la laïcité intolérable.

Résultat les moins evolués de toutes ces catégories y verront le fameux complot J. tant fantasmé par certains.

Et ceux qui paieront le prix fort seront les israelites eux-mêmes et bien malgré eux.

À ce niveau, Macron ne fait pas preuve d'incompétence.Au contraire il réussit à fracturer encore plus la cohesion nationale.

Et plus les differents groupes societaux, et religieux sont fracturés, plus facile est de les manipuler et de les exploiter

Portrait de Talya
8/décembre/2023 - 09h36
MICMAH458 a écrit :

Ce "en même temps" devient très brouillon, pour ne pas dire incompréhensible.  Mais je crois que lui-même ne s'y retrouve pas, il ne sait plus où il en est, et son incohérence (et son incompétence) commencent à se voir très fort, en France et à l'étranger.

Le «en même temps» d’Emmanuel Macron est mort depuis longtemps, on est tombé dans le «séparément» avec ce président qui ne fait que raviver les tensions nationales tant il est incohérent dans ses actions. 
Portrait de remarques
8/décembre/2023 - 09h11

Le méprisant et sa nouvelle boulette !

Une célébration religieuse à L'Elysée après avoir admis une fête de "Drag Queen" sur le perron.

Il nous aura tout fait !

 

Portrait de MICMAH458
8/décembre/2023 - 08h42

Ce "en même temps" devient très brouillon, pour ne pas dire incompréhensible.  Mais je crois que lui-même ne s'y retrouve pas, il ne sait plus où il en est, et son incohérence (et son incompétence) commencent à se voir très fort, en France et à l'étranger.

Portrait de Amandecroquante
8/décembre/2023 - 08h19

c’est du marketing.

ces conseillers ont du lui dire que le sujet a la mode pour les français étaient les juifs.

les chrétiens c’est en déclin, il y’a peu de followers. Pour les musulmans, il a intérêt à faire un truc car sur la cible racaillou c’est très tendance.

C’est ça quand tu fais de la politique sans aucune conviction, vision ni respect de l’Histoire.

ceux qui ont voté pour lui ne peuvent pas dire qu’ils ne le savaient pas. Il a toujours dit qu’il n’y avait pas de culture française 

Portrait de COLIN33
8/décembre/2023 - 08h08 - depuis l'application mobile

Il ne sait plus quoi faire pour se faire remarquer

Portrait de Çabaigne
8/décembre/2023 - 08h00

L’humanité avance en fêtant des dieux improbables et en prétendant que sa conduite est dictée par des gribouillis écrits il y a des millénaires.

Portrait de KERCLAUDE
8/décembre/2023 - 07h48

Et pour les crèches .......il en pense quoi le Président?

Portrait de Archimede
8/décembre/2023 - 07h44

Le problème ce n'est pas que le président permette que l'on allume des bougies de Hanoukka à l'Elysée. Le problème c'est que ça risque de servir de prétexte aux nazislamistes pour davantage de revendications communautaires pour leur islam conquérant et inquisiteur.

Portrait de Lotus14
8/décembre/2023 - 07h26

Il ne faut pas faire de crèche dans les mairies!!!!

L ' Elysée ça peut être un lieu de culte ??????