07/12 18:36

Gérard Depardieu : Yann Moix ne décolère pas et annonce qu'il va porter plainte en raison de la diffusion des rushs de son film dans "Complément d'enquête" sur France 2 - Vidéo

C'est la première fois que Yann Moix réagit aux éléments qui seront diffusées ce soir, à 23h00, sur France 2 dans un nouveau numéro de "Complément d'enquête", consacré à Gérard Depardieu. Au cours du documentaire intitulé "La chute de l'ogre", les téléspectateurs découvriront des images inédites, tournées en 2018. Cette année-là, l'acteur s'est rendu en Corée du Nord pour les 70 ans du régime, aux côtés de l'écrivain et réalisateur Yann Moix.

Yann Moix ne décolère pas après que ces images aient été confiées aux équipes de "Complément d'enquête" : "C’est mon “producteur” qui a donné les rushs de mon tournage sans me prévenir. Il s’appelle Anthony Dufour. Je vais porter plainte contre lui», annonce Yann Moix au Figaro.

Le présentateur de Complément d'Enquête annonce de son côté que 12 minutes d'images seront diffusées ce soir dans le cadre du magazine" et seulement un montage d'un peu moins de 3 minutes est diffusé sur les réseaux sociaux.

Le magazine d'investigation de la chaîne publique a pu visionner près de 18h d'images filmées lors de ce voyage.

Alors qu'il est en présence de femmes, Gérard Depardieu va multiplier les propos à caractère sexuel :

"Tu vas te prendre une belle douche, tu vas penser à moi. Sa petite chatte...", a-t-il notamment indiqué, à destination d'une femme. Dans un haras qu'il visite, il déclare que "les femmes adorent faire du cheval (car) elles ont le clito qui frotte sur la selle (...) elles jouissent énormément. C’est des grosses salopes".

En voyant une fillette âgée d'une dizaine d'années sur un poney, Gérard Depardieu lance : "Si jamais il galope, elle jouit. C'est bien ma fifille, continue! Tu vois elle se gratte là". Toujours dans le haras, le comédien ne quitte pas le registre sexuel. A l'extérieur, une femme lui précise que "tout est en bois" autour de lui. Réponse de son interlocuteur : "J'ai vu. C'est comme ma bite. J'ai une poutre dans le caleçon".

Lors d'une séance photo, l'acteur va en profiter pour "toucher le cul" - comme l'annonce Gérard Depardieu - de son interprète qui est assise à ses côtés. Yann Moix ne décolère pas après que ces images aient été confiées aux équipes de "Complément d'enquêtes" : "C’est mon “producteur” qui a donné les rushs de mon tournage sans me prévenir. Il s’appelle Anthony Dufour. Je vais porter plainte contre lui», annonce Yann Moix au Figaro.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de rapamana
8/décembre/2023 - 05h40

Personne ne se pose la question de leur présence en Corée du Nord pour, apparemment, célébrer l’anniversaire du régime …!.!..

Ça aussi ça mérite !!

Portrait de Oh Yes It's Good
7/décembre/2023 - 19h41
Royalcanin1 a écrit :

Oh ben oui ... Comme Olivier Duhamel est l'incarnation de la France violeuse dégénérée des soixante-huitards, c'est ça que vous voulez dire ?

Oui, bien sûr.

L'éducation que subissait les enfants (coups de règles sur les doigts et les fesses, tirages d'oreilles, fessées déculottées, bonnets d'âne, claques, coups de martinet, etc... a fabriqué des générations de pervers(es).

Portrait de vixen87
7/décembre/2023 - 19h11
Oh Yes It's Good a écrit :

La France d'avant... avec ses valeurs et ses principes. Il en est l'incarnation. 

Oui, c'était l'ancien Monde avant l'arrivée de Macron qui a remis en place les valeurs de la France.

Avec l'aide la FI bien entendu.

Portrait de Oh Yes It's Good
7/décembre/2023 - 19h02

La France d'avant... avec ses valeurs et ses principes. Il en est l'incarnation.