29/11 14:02

Le journaliste Radouan Kourak révèle dans "Morandini Live" être menacé à cause de ses prises de position: "Je suis arabe, de droite et j’aime la France. Ce qui ne rentre pas dans les cases de certains !" - Regardez

Ce matin, le journaliste Radouan Kourak était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews. Il a révélé être menacé à cause de ses prises de position.

"Je reçois tout type de menaces. En France, dès lors que l'on dénonce des vérités et que l'on est journaliste classé à droite, vous recevez des menaces. Si on ajoute à cela, le fait que vous soyez arabe, ça n'arrange en rien. On m'insulte de 'traitre', de 'collabeur'", a débuté le journaliste et rédacteur en chef à "Opinion Internationale" en direct sur CNews.

Et d'ajouter : "Il n'y a pas besoin d'être sociologue pour voir d'où émanent ces menaces. Il suffit de cliquer sur le profil de ces personnes et c'est systématiquement le même profil : soit des militants ou proches de La France insoumise ; soit des gens qui ont eux-mêmes les mêmes origines que moi".

"Pour ces personnes-là, être arabe, de droite, patriote et passionnément Français - ce qui est mon cas -, c'est être un traitre. J'ai toujours été très clair : j'ai grandi dans le territoire de Belfort, je suis Français, profondément Français. On est des milliers en France à recevoir ce type de menaces", a poursuivi Radouan Kourak.

"Aujourd'hui, le business électoral de La France insoumise, c'est de renvoyer systématiquement les gens à leurs origines. Ce sont eux les réels racistes. Ils mettent des gens dans des cases et leurs militants viennent à la charge contre des gens comme moi. La droite ne m'a jamais renvoyé à mes origines. Systématiquement, ça vient de militants de gauche ou d'extrême gauche", a expliqué le journaliste en précisant "ils me reprochent de m'appeler Radouan et de dire que je suis fier d'être Français".

"Je dois tout à la France. Je n'ai que des factures, que des comptes à rendre à la France. La France m'a tout donné. Je suis né en France, j'ai été à l'école de la République. Je suis le fruit d'un métissage : ma mère est Française depuis plusieurs générations, mon père est d'origine algérienne. Il a été naturalisé entre temps", a déclaré le journaliste.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
30/novembre/2023 - 10h54

Être français, ce n'est pas avoir un tampon sur un bout de papier.

Être français c'est avant tout le fait de se sentir français.Cette personne en est un parfait exemple.

Portrait de medo2511
30/novembre/2023 - 07h31

Bravo Monsieur, l'avis des cons de gauche ne vaut pas grand chose !!!

Portrait de Alexshe
29/novembre/2023 - 18h15
Dalors a écrit :

Un arabe qui ne sera jamais vraiment français pour les racistes.

Un peu comme les juifs a l’UGIF qui collaboraient avec vichy contre les autres juifs avant de se faire rafler par la gestapo 

C'est vos potes d'extrême gauche qui sont visés par ses propos. C'est c*n hein?

Portrait de Hola2
29/novembre/2023 - 15h29

Après dire que l'immense majorité des musulmans sont comme lui faut pas déconner. Y a toute une zone grise de cette population très ambiguë dont on ignore vraiment ce qu'ils pensent. Le jour où ils défileront en masse pour des manifs style Charle Hebdo ou contre l'antisémitisme, on en reparle. De toute façon la démographie musulmane exponentielle mettra tout le monde d'accord dans le futur et le mot d'ordre sera soumission.

Portrait de GLGD
29/novembre/2023 - 14h57

Il n'est pas le seul : l'imam Chalgoumi aux positions anti-islamisme, Amine El Khatmi contre le wokisme et l'extrême gauche, Boualem Sansal auteur algérien qui alerte la France de sombrer dans l'islamisme violent d'invasion, Almine Elbani lanceur d'alerte anti-islamisme, et tant d'autres menacés de mort par des islamo-gauchistes.

Portrait de BrunoNo
29/novembre/2023 - 14h43

Radouan, tu es notre Frère de France.