20/11 17:30

Crépol : Les amis de Thomas, qui a été tué, témoignent: "Notre prof a fondu en larmes aujourd'hui. Elle n'a pas réussi à nous faire cours car elle le connaissait" - VIDEO

Dans la nuit de samedi à dimanche, Thomas, un jeune adolescent de 16 ans, a été tué des suites de coups de couteau, lors d'une rixe qui a éclaté durant un bal. 

Sur Cnews, plusieurs de ses amis ont témoigné ce lundi. L'un d'eux le décrit comme un jeune homme "très gentil, discret et rigolo". Mais surtout, il a décrit Thomas comme un adolescent qui "n'est pas un chercheur de bagarre. Il est à l'opposé de ce qui s'est passé!"

Avant d'évoquer l'émotion de ce lundi, notamment au lycée: "Aujourd'hui, j'avais cours avec une prof qui a refusé de nous faire cours. Elle n'avait pas la force. Elle a pleuré devant la classe parce que son enfant le connaissait personnellement.". "L'ambiance est délicate", a-t-il poursuivi.

Selon les premiers éléments, la rixe a éclaté vers 2h10 alors qu'une fête rassemblant près de 400 personnes était organisée dans une salle communale, à l'initiative du comité des fêtes du village qui ne compte que 500 habitants. Quand la fête se termine, une bande d'une dizaine de jeunes, extérieurs au village,  se présente vers 1h30 du matin.

Les violences auraient commencé quand le groupe aurait refusé de se soumettre au contrôle du vigile présent à l'entrée. Ce dernier a été blessé à l'arme blanche. Des participants à la soirée seraient alors sortis, occasionnant une rixe générale.  S'en suit une violente agression devant la salle des fêtes.

Les habitants parlent d'un groupe venu du quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère.

Les auteurs de la rixe ont pris la fuite avant l'arrivée des forces de gendarmerie. Aucune interpellation n'avait été faite dimanche après-midi. La maire de Crépol, Martine Lagut, a évoqué "une bande venue pour tuer des gens", affirmant que "ce sont des enfants de 16-17 ans des villages alentours" qui étaient présents à la fête. 

Le procureur de la République Laurent de Caigny a souligné ce dimanche que "les premiers éléments recueillis peuvent laisser penser que l'expédition à Crépol a été programmée".

Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire et tentative d'homicide en bande organisée.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Etienne44
20/novembre/2023 - 19h35 - depuis l'application mobile

Belle conclusion Mr le procureur ! Encore heureux qu'il donne cette conclusion, qui se ballade avec des couteaux de 25 cm en pleine nuit ?