02/11 10:02

Malgré ses nombreux procès, Donald Trump, toujours favori des Républicains pour 2024 selon les sondages, retourne aujourd'hui en meeting auprès de ses fidèles

Donald Trump, toujours favori des Républicains pour 2024 selon les sondages, retourne aujourd'hui en meeting auprès de ses fidèles. L’ancien président des États-Unis organise un meeting à Houston, au Texas, le premier dans cet État depuis le grand rassemblement à Waco en mars dernier, qui avait donné le coup d’envoi de sa campagne pour la Maison blanche.

Le Républicain doit donner un discours en fin d’après-midi depuis le siège d’une société d'ingénierie spécialisée dans le forage pétrolier en mer, Trendsetter Engineering Inc.

Il y retrouvera ses plus fervents électeurs, et surtout des donateurs pour sa campagne présidentielle. Selon le Houston Chronicle, Donald Trump a récolté 2,1 millions de dollars chez ses donateurs texans ces trois derniers mois, ce qui représente sa meilleure période depuis le lancement de sa campagne.

Il aurait ainsi récolté au total plus de 5 millions de dollars au Texas, contre 3,3 millions pour Ron DeSantis, le gouvernement de Floride, qui participe également à la primaire républicaine. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les nombreuses affaires judiciaires dont il fait l’objet ne semblent pas le pénaliser dans les sondages. Il reste le favori pour la primaire du «Grand Old Party», et de très loin.

Selon de récentes enquêtes d'opinion, Donald Trump obtiendrait 55% des intentions de vote au premier tour de la primaire, contre 14% pour son adversaire le plus proche, Ron DeSantis. Donald Trump s’enfonce voit cependant les affaires s’accumuler.

Ce mercredi, trois des enfants du milliardaire, avec qui il fait affaires au sein de son entreprise, la Trump Organization, étaient attendus à la barre des témoins au tribunal de New York, accusés, comme leur père, de fraude fiscale. En plus de ce procès pour fraude, Donald Trump est également poursuivi au pénal pour différentes affaires, notamment celle des archives de la Maison blanche, ou pour son implication présumée dans l'assaut du Capitole du 6 janvier 2021.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
2/novembre/2023 - 13h33 - depuis l'application mobile

Comme on dit "a chacun son mauvais goût"

Portrait de Rachelle65
2/novembre/2023 - 10h28

Trump contre papi sénile , le match retour promet smiley