28/10 10:31

Guerre contre le Hamas : L'armée israélienne affirme que le Hamas abrite ses QG dans les sous-sols des hôpitaux de Gaza et se sert de sa population comme "bouclier humain" - Vidéo

L'armée israélienne affirme que le mouvement terroriste palestinien du Hamas "mène la guerre depuis les hôpitaux" de la bande de Gaza et rappelé qu'il se sert de sa population comme "bouclier humain". "Il y a du carburant dans les hôpitaux et le Hamas l'utilise pour son infrastructure terroriste", a encore accusé le porte-parole de l'armée, Daniel Hagari. "Les terroristes se déplacent librement dans l'hôpital al-Shifa" de Gaza-ville, le plus grand du territoire palestinien, et les autres hôpitaux, a-t-il ajouté, répétant que le Hamas utilisait la population de Gaza comme "bouclier humain".

Documents à l’appui - photos aériennes, enregistrements audio, reconstitution 3D - il a voulu montrer comment cet hôpital abriterait dans ses sous-sols le quartier général du Hamas.

«Le Hamas utilise cyniquement les hôpitaux comme bouclier pour son système de tunnels souterrains. Ils sont généralement situés à proximité de sites sensibles, des mosquées, des écoles […] C’est la philosophie du Hamas. C’est là qu’ils dirigent leurs attaques», développe Daniel Hagari, qui décrit ces hôpitaux de l’enclave utilisés par le mouvement islamiste «comme centres de commandement et comme caches».

«Les terroristes du Hamas opèrent à l’intérieur et sous l’hôpital Al-Shifa et d’autres hôpitaux de Gaza», a-t-il insisté. Sur les vidéos partagées par Tsahal, on peut voir les dédales de souterrains reproduits en image 3D sous l’hôpital Al-Shifa : des couloirs creusés dans la terre et des salles de commandement.

«Il y a une entrée à ces tunnels depuis l’intérieur de l’hôpital. Lorsque les hôpitaux sont utilisés comme infrastructure terroriste, ils perdent leur protection en vertu du droit international. Tsahal continuera à essayer de limiter les pertes en vies humaines», a martelé Daniel Hagari.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
29/octobre/2023 - 09h33

Bombarder un hôpital dans lequel se cachent des terroristes, c'est bien ou mal ?

A priori, ça dépend si c'est en Syrie, en Ukraine ou à Gaza.