27/10 10:19

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin maintient ses propos sur Karim Benzema: "Je pense personnellement qu'il cache quelque chose et ne pas le voir c'est être naïf"

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a défendu mercredi soir à Abou Dhabi ses propos polémiques sur Karim Benzema en estimant que «ça cache quelque chose» quand un footballeur poste une opinion politique «de façon sélective».

«On peut se demander ce que fait un footballeur à tweeter une opinion politique et que, quand il le fait, il le fait de façon sélective. Je pense personnellement que ça cache quelque chose et ne pas le voir c’est être naïf», a déclaré M. Darmanin, qui était interrogé lors d’une rencontre avec des membres de la communauté française, à la résidence de l’ambassadeur de France à Abou Dhabi.

«On peut se demander pourquoi le ministre de l’Intérieur réagit au tweet d’un footballeur, mais quand il touche 20 millions de personnes, je pense que c’est mon rôle de dénoncer cela», a ajouté le ministre, qui se trouvait aux Emirats Arabes Unis pour une réunion des ministres de l’Intérieur de l’International Security Alliance (ISA).

Le 16 octobre dernier sur CNews, M. Darmanin avait accusé Karim Benzema d’avoir un «lien notoire» avec les Frères musulmans, une organisation islamiste radicale née en Egypte. Le ministre reprochait à l’ex-star du Real Madrid, qui joue désormais en Arabie Saoudite, d’avoir posté un message sur X (ex-Twitter) adressant «toutes (ses) prières pour les habitants de Gaza victimes une fois de plus de ces bombardements injustes qui n’épargnent ni femmes, ni enfants».

Les propos de Gérald Darmanin avait déclenché un tollé, la gauche l’accusant notamment d’instrumentaliser le mal-aimé du football français. L’avocat du footballeur avait annoncé son intention de déposer plainte.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
28/octobre/2023 - 09h26

Si on voulait avoir son avis personnel, on l'engagerait comme chroniqueur chez Hanouna ou chez les Grandes Gueules.

Là, il est ministre. Ce n'est pas son rôle de donner son avis personnel.

Portrait de Constrictor
28/octobre/2023 - 01h49

Dans un premier temps, Mr Darmanin nous assurait que Karim Benzema avait un lien avec les frères musulmans sans aucunes preuves.

Et là, le lien a bien été démonté par de nombreux organismes de presse.

Mais Darmanin continue ses suspicions qui ne sont fondées que sur sa propre volonté de nuire à Karim Benzema.

Portrait de Otis dentiste
27/octobre/2023 - 17h00

mdr, moi qui n'est jamais aimé Benzema, il va peut-être finir par me le rendre sympathique. Darmanin en policier de la pensée, cela me rappelle les romans d'anticipation que je lisais plus jeune. Grâce à un tweet et deux photos, le ministre de l'intérieur analyse la pensée profonde d'un citoyen et rend sa divination publique.

Soit Darmanin est convaincu de ce qu'il annonce et il doit lancer un mandat d’arrêt international pour complicité de terrorisme envers Benzema, soit il a les dents qui raillent tellement le parquet pour 2027 qu'il en a rien à faire de diffamer et de se faire condamner pour cela.

Portrait de Gustave68
27/octobre/2023 - 14h20

Gerald Darmanin stigmatise à juste raison Karim Benzema qui est "semeur de désordre" : ses  positions de puissant influenceur ne sont pas insignifiantes. En tout cas, elles ne sont pas pour déplaire aux islamo-nazis 

Portrait de COLIN33
27/octobre/2023 - 13h17 - depuis l'application mobile

Encore une fois Darmanin sème le désordre, qu'il laisse cet individu vivre sa vie loin de chez nous.

Portrait de MICMAH458
27/octobre/2023 - 13h02

Ce que pense personnellement ce ministre de l'intérieur bien peu efficace depuis 3 ans déjà, bonimenteur professionnel mais dont les résultats ne suivent pas, nous intéresse assez moyennement, pour rester poli.  Ce gars est toujours prompt à faire des déclarations tonitruantes et peu avérées, et son comportement inconséquent nous a déjà foutu sur le dos les anglais et les italiens (qui sauront s'en souvenir le moment venu).

Je ne suis ni pour ni contre Benzema, mais si darmanin a des éléments probants contre lui, alors qu'il y aille franchement, il est en principe bien placé, avec son "ami" dupond, pour poursuivre devant la justice les éléments indésirables.  Mais s'il n'a pas les munitions nécessaires, alors il va encore se prendre une tôle, comme il en a d'ailleurs l'habitude.

Portrait de Jarpy
27/octobre/2023 - 11h23

Un petit peu comme les caméras du stade de France.