24/10 10:46

Disparition de Lina: Un mois après la disparition de l'adolescente de 15 ans sur une route du Bas-Rhin, sa mère a exprimé sa "rage" et sa "détermination" à retrouver sa fille

Adolescente sans histoire scolarisée en CAP "aide à la personne", Lina s'est volatilisée samedi 23 septembre, en fin de matinée. Un mois après la disparition de l'adolescente de 15 ans, sur une route du Bas-Rhin, sa mère a exprimé sa "rage" et sa "détermination" à retrouver sa fille, objet d'une enquête pour enlèvement et séquestration.

L'adolescente s'est volatilisée le 23 septembre en fin de matinée alors qu'elle se rendait à pied à la gare de Saint-Blaise-la-Roche, à trois kilomètres de chez elle. Malgré d'intenses recherches, battues citoyennes, sondages de plans d'eau, vérifications de voitures et passage au peigne fin d'une maison, les enquêteurs ne semblent pas disposer de piste sérieuse.

Dans un message adressé à l'AFP par l'intermédiaire de son avocat, Matthieu Airoldi, sa mère a tenu à remercier "l'ensemble des forces de gendarmerie qui abattent un travail considérable depuis le début" et a témoigné sa confiance aux juges d'instruction "qui travaillent sans relâche à retrouver Lina dans les meilleurs délais".

"Ma détermination, la colère, la rage, me poussent à ne rien lâcher et à me battre encore plus fort", assure-t-elle. "Tout mon entourage ainsi que la population sont un soutien sans faille, une force dans cette terrible épreuve (...) La place de Lina est chez elle auprès des siens et je ne lâcherai rien jusqu'à ce qu'elle y soit", ajoute la maman de Lina. Le parquet de Strasbourg, où l'affaire est instruite, a ouvert début octobre une information judiciaire "contre X" pour "enlèvement et séquestration non suivi d'une libération volontaire de plus de sept jours".

La procureure de la République, Yolande Renzi, avait alors dit s'attendre à des investigations "de longue haleine", ajoutant qu'aucune piste n'était "écartée ni privilégiée". Me Airoldi a souligné que la mère de Lina ne communiquerait pas davantage et ne le ferait à l'avenir que par l'intermédiaire de son avocat.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Alain Frelon
24/octobre/2023 - 11h01

La chaine youtube "

 

Samir TPMY" suit l'enquête de façon pertinante