21/10 12:21

Moins de sexe, et plus de psychologie, la septième et avant-dernière saison de la série évènement "Elite" est arrivée hier sur Netflix - Vidéo

Moins de sexe, et plus de psychologie, la septième et avant-dernière saison de la série évènement "Elite" est arrivée hier sur Netflix. Première surprise la série se passe de moins en moins dans l'Université mais de plus en plus dans les familles de chacun avec un fort aspect policier et sur la drogue accès sur la violence dans le couple et la drogue.

Côté sexe, on est loin des premières saisons, malgré la bande annonce qui laisse supposer le contraire. Il faut en effet attendre la moitié de la saison pour avoir la première scène sexy. Et pourtant, c'est en théorie un des éléments forts de cette série.

Dans une enquête sur les fans de Elite, Le Point écrit cette semaine : "Les fans de la série sont essentiellement des ados fascinés par les interdits que la série explore. Du plan à trois à la consommation de GHB lors de soirées forcément débridées, les sources d'excitation pullulent. Une série cathartique pour certains collégiens qui n'ont de cesse de vanter les intrigues « de dingue » et… la beauté plastique des actrices."

Élite prendra fin l'année prochaine a annoncé Netflix dans un tweet ce mercredi, sans donner vraiment de raison à cette décision alors que le programme reste un succès. La plateforme confirme  tout de même le renouvellement d'Élite pour une saison 8, qui sera la dernière.

Elle sera marquée par le retour d'un autre personnage historique. Après Omar Ayuso de retour dans la peau d'Omar, on reverra l'année prochaine sa sœur Nadia (jouée par Mina El Hammani), partie à la fin de la saison 3, alors qu'elle quittait Guzmán (Miguel Bernardeau) pour aller à l'université à New York.

Ailleurs sur le web

Vos réactions