20/10 15:02

La grande distribution "peut obtenir des baisses" de prix dans les négociations commerciales avec ses fournisseurs agro-industriels si ceux-ci jouent le jeu, assure le patron d'Intermarché

La grande distribution "peut obtenir des baisses" de prix dans les négociations commerciales avec ses fournisseurs agro-industriels si ceux-ci jouent le jeu, a assuré vendredi à l'AFP le patron des Mousquetaires/Intermarché Thierry Cotillard. "On peut obtenir des baisses et le consommateur les verra six semaines avant la date prévue", a déclaré à l'AFP le patron du troisième acteur de la grande distribution alimentaire, derrière E.Leclerc et Carrefour. Un projet de loi du gouvernement prévoit d'avancer le calendrier des négociations commerciales entre supermarchés et industriels, mais rencontre le scepticisme de nombreux acteurs.

"Ayant des usines", ce qui est une spécificité des Mousquetaires/Intermarché dans le paysage de la distribution, "je sais que sur certains marchés, on peut obtenir de la déflation", a-t-il assuré, évoquant notamment le blé et le colza. Il estime en outre qu'il y a eu lors des négociations 2022 "une spéculation sur les prix de l'énergie" car les industriels ne savaient pas jusqu'à quel point ils allaient grimper. Or depuis "les coûts du fret et du transport ont baissé, de même que les emballages".

"On a espoir que les baisses soient possibles", a-t-il martelé, tout en reconnaissant que ces ambitions risquent de "se heurter aux grandes marques qui ne veulent pas répercuter les baisses". A l'instar de Michel-Edouard Leclerc, le représentant de E.Leclerc qui a indiqué que ses fournisseurs débutaient la négociation avec des demandes de hausses, Thierry Cotillard évoque "de premiers tarifs en inflation de l'ordre de 10%".

"Les industriels doivent prendre leurs responsabilités, proposer des tarifs raisonnables et dans certains cas en baisse, et on leur demande un maximum de transparence (dans la composition des tarifs, NDLR) car on n'a que 45 jours pour négocier". Les négociations commerciales annuelles ont lieu chaque année pour fixer les conditions (prix d'achat, place en rayon, calendrier promotionnel...) auxquelles les supermarchés vont s'approvisionner toute l'année auprès de leurs fournisseurs agro-industriels.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dede35
20/octobre/2023 - 15h50

Avec des " SI" on referai le monde smiley