12/10 17:31

Les tournages de la série culte "Plus belle la vie", qui comporteront beaucoup plus de scènes en extérieur, vont prochainement débuter pour une diffusion début 2024 sur TF1

Les tournages de la série-phénomène "Plus belle la vie", qui comporteront beaucoup plus de scènes en extérieur, vont prochainement débuter pour une diffusion début 2024 sur TF1 à une "très belle case horaire". Les tournages débuteront fin octobre, a annoncé TF1 depuis les studios du pôle média de la Belle de mai à Marseille, actant le retour du feuilleton le plus long jamais produit en France, moins d'un an après la diffusion du dernier épisode sur France 3.

La date de diffusion est "un secret", selon Rodolphe Belmer, patron du groupe TF1. "Ce sera à une très belle case horaire, à la fois sur TF1 et sur notre plateforme de streaming gratuite" qui sera lancée au même moment que ce feuilleton qui représente un "investissement financier considérable", a-t-il précisé. "Il y aura beaucoup de nouveautés, une nouvelle histoire, on reprend une partie des personnages", a détaillé Vincent Meslet, directeur général de Newen Studios, société de production et filiale de TF1. TF1 promet beaucoup plus de tournages en extérieur pour "mettre en valeur la région".

Les tournages en terrasse du Mistral se dérouleront par exemple à une quinzaine de kilomètres de Marseille, dans le noyau villageois provençal d'Allauch dans un vrai bar, L'Hostellerie. "On espère que ce soit un nouveau lieu de pèlerinage" comme le quartier du Panier à Marseille l'est déjà, a glissé le maire de cette petite ville, Lionel de Cala. Le retour de la série revêt aussi un enjeu économique pour la 2e ville de France qui ambitionne de devenir la capitale du cinéma en Méditerranée. Un épisode par jour sera tourné, employant 200 personnes dont 30 à 40 auteurs. Certains personnages doivent poursuivre l'aventure, d'autres seront créés.

S'agissant de Marwan Berreni, qui joue l'avocat Abdel Fedala, "honnêtement on en sait pas plus que vous", a répondu Vincent Meslet. La star du petit écran a disparu après un accident de la route début août dans lequel il pourrait être impliqué. La série est devenue un phénomène en s'emparant de thèmes jusque-là rarement abordés dans la fiction française, comme le mariage gay, la gestation pour autrui ou la résistance à l'embourgeoisement des quartiers populaires. Elle a été l'un des programmes vedettes du service public, atteignant des pics d'audience à six millions de téléspectateurs en 2008, pour finir aux alentours de 2,5 millions de fidèles.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions