13/09 11:45

Cas de botulisme à Bordeaux : Un mort et 7 personnes en réanimation après un repas dans un restaurant où les clients ont mangé des conserves de sardines faites maison par le restaurateur - Vidéo

11h45: Le point sur ce que l'on sait

Une personne est décédée parmi celles atteintes de botulisme, maladie neurologique rare, après avoir mangé dans un même restaurant à Bordeaux la semaine dernière, a annoncé mardi soir la Direction générale de la Santé (DGS).

Au total, 10 cas "cliniquement évocateurs de botulisme alimentaire" ont été rapportés aux autorités sanitaires. Huit personnes restent hospitalisées à Bordeaux et en Île-de-France, dont sept sont placées en réanimation ou en unité de surveillance continue, précise la DGS dans un message publié sur le site du ministère de la Santé.

Une dernière personne a priori touchée serait repartie à l'étranger entre-temps. La plupart sont de nationalité étrangère (américaine, canadienne et allemande), avait indiqué mardi l'Agence régionale de Santé en Nouvelle-Aquitaine.

"Tous les cas ont fréquenté le même établissement à Bordeaux entre le lundi 4 et le dimanche 10 septembre 2023 (restaurant "Tchin Tchin Wine Bar"), très prisé de la clientèle anglo-saxonne, et tous les cas ont consommé des sardines en bocal réalisées par le restaurateur (fabrication artisanale)", confirme la DGS.

Des analyses sont en cours pour "confirmation biologique" du botulisme. Le temps d'incubation de la maladie pouvant aller de quelques heures à quelques jours, la survenue d'autres cas en lien avec le restaurant "n'est pas exclue", selon les autorités sanitaires.

Benjamin Clouzeau, médecin réanimateur au CHU Pellegrin, a fait état sur le réseau social X, anciennement Twitter, d'un "nouveau cas" signalé en Espagne, "toujours rattaché au foyer bordelais".

Les personnes ayant fréquenté le restaurant concerné et présentant des signes digestifs (diarrhée, vomissements) ou des troubles de la vision ou de la parole, doivent contacter les services d'urgence pour bénéficier d'un traitement anti-toxinique.

Le botulisme est une maladie à déclaration obligatoire, provoquée par des neurotoxines botuliques réparties en 8 types (A à H) qui s'attaquent au système nerveux et entraînent des problèmes oculaires (vision double), un défaut de déglutition et, dans les formes avancées, une paralysie des muscles, notamment respiratoires, qui peut engendrer un décès

Interrogé mardi par le journal Sud-Ouest, le gérant de l'établissement incriminé a dit avoir servi des conserves de sardines artisanales et qu'à l'ouverture, certaines avaient dû être jetées en raison d'une "forte odeur". Mais "d'autres paraissaient saines et ont été servies aux clients", a-t-il ajouté.

10h29: Des analyses sont en cours pour "confirmation biologique" du botulisme. Le temps d'incubation de la maladie pouvant aller de quelques heures à quelques jours, la survenue d'autres cas en lien avec le restaurant "n'est pas exclue", selon les autorités sanitaires.

Benjamin Clouzeau, médecin réanimateur au CHU Pellegrin, a fait état sur le réseau social X, anciennement Twitter, d'un "nouveau cas" signalé en Espagne, "toujours rattaché au foyer bordelais".

Les personnes ayant fréquenté le restaurant concerné et présentant des signes digestifs (diarrhée, vomissements) ou des troubles de la vision ou de la parole, doivent contacter les services d'urgence pour bénéficier d'un traitement anti-toxinique.

09h32: Interrogé mardi par le journal Sud-Ouest, le gérant de l'établissement incriminé a dit avoir servi des conserves de sardines artisanales et qu'à l'ouverture, certaines avaient dû être jetées en raison d'une "forte odeur". Mais "d'autres paraissaient saines et ont été servies aux clients", a-t-il ajouté.

06h45: Un mort et sept personnes en réanimation en raison de cas probables de botulisme après un repas consommé dans un restaurant à Bordeaux. Les personnes contaminées ont toutes mangé dans un même établissement du centre-ville de Bordeaux, le Tchin Tchin Wine Bar. 

Le botulisme est une affection neurologique aiguë provoquée par une toxine extrêmement puissante produite par une bactérie appelée clostridium botulinium.

Un communiqué publié par le préfet de la Gironde rappelle que la majorité des cas de botulisme en France correspondent à des intoxications alimentaires, par ingestion « d’aliments conservés n’ayant pas subi de processus poussé de stérilisation : salaisons, charcuteries ou encore conserves d’origines familiale ou artisanale. »

Le CHU de Bordeaux a pris en charge 6 de ces personnes qui présentaient divers symptômes neurologiques ou digestifs. Elles vont recevoir un traitement d’anti-toxine botulique. La plupart des personnes sont de nationalités étrangères (américaines, canadienne, allemande).

Les aliments suspectés sont à ce stade des conserves de sardines faites maison par le restaurateur.

Compte tenu du temps d’incubation (de quelques heures à quelques jours) et du caractère grave de la maladie (le botulisme est mortel dans 5 à 10 % des cas), l’ARS Nouvelle-Aquitaine a alerté le réseau de SOS Médecins et les services d’urgences. Les personnes qui ont fréquenté cet établissement bordelais sont appelées à la plus grande vigilance et à consulter en cas de symptômes.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Harriet
13/septembre/2023 - 13h28
Greenday2013 a écrit :

"Le gérant de l'établissement incriminé a dit avoir servi des conserves de sardines artisanales et qu'à l'ouverture, certaines avaient dû être jetées en raison d'une "forte odeur". Mais "d'autres paraissaient saines et ont été servies aux clients", a-t-il ajouté."

Quelle horreur...

Autant de négligence est criminel ....

La base, quand on fait ses propres conserves, (et a fortiori quand on est restaurateur)  est de connaître les dangers d'un problème de stérilisation et surtout ... quand un bocal contient des sardines avariées , servir celles qui "semblent" comestibles est irresponsable ! 

Portrait de Greenday2013
13/septembre/2023 - 12h53

"Le gérant de l'établissement incriminé a dit avoir servi des conserves de sardines artisanales et qu'à l'ouverture, certaines avaient dû être jetées en raison d'une "forte odeur". Mais "d'autres paraissaient saines et ont été servies aux clients", a-t-il ajouté."

Quelle horreur...

Portrait de spidey81
13/septembre/2023 - 11h55 - depuis l'application mobile

voilà pourquoi je ne vais quasiment plus jamais au resto , juste 2/3 McDo par an . on est mieux chez nous pour manger et on perd moins de temps surtout

Portrait de Lotus14
13/septembre/2023 - 11h04

Ce restaurateur est dangereux  j'espère qu'on va lui faire fermer son restaurant 

Portrait de COLIN33
13/septembre/2023 - 08h22 - depuis l'application mobile

Il faut écouter les propos du restaurateur c'est incroyable

Portrait de Lotus14
13/septembre/2023 - 08h18
Electro a écrit :

Vous seriez probablement écœuré de voir ce qui se passe dans les coulisses de votre resto préféré !

Vous avez raison chaque fois que je vais manger dans un restaurant   "même très côté" j'ai du mal a digérer mon repas !!!

Je cuisine du frais et rien d'industriel  tout va bien !!!!

Portrait de Electro
13/septembre/2023 - 07h49

Vous seriez probablement écœuré de voir ce qui se passe dans les coulisses de votre resto préféré !