08/09 14:31

Gros accrochage à propos de l'abaya dans "Morandini Live" ce matin sur CNews : "Vous avez le même discours que les islamistes, vous cherchez à attaquer la République " - Regardez

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait un nouveau numéro de "Morandini Live" sur CNews. Au cours de l'émission, avec ses invités, le journaliste a évoqué l'interdiction du port de l'abaya à l'école. Un gros accrochage est survenu entre deux invités : Karima Khatim, élue municipale du Blanc-Mesnil, et Maxime Thiébaut, avocat.

"Une jeune fille qui a envie de s'habiller avec une tenue ample, qui ne la met pas pour la religion, on va devoir l'interroger pour savoir si elle porte l'abaya par conviction ?...", a déclaré l'élue avant que son interlocuteur précise que "ça s'appelle la loi".

"Il suffit de lire le code de l'éducation. Vous êtes militante politique. Vous ne voulez pas entendre que l'abaya a un caractère religieux. Vous cherchez à décrédibiliser notre Nation, vous cherchez à attaquer la République. Je vous dénonce comme une militante politique!", lui a lancé l'avocat.

"C'est grave d'être militante politique dans notre pays ? C'est condamnable ? (...) Dites-le que les musulmans vous posent problème", l'a interrogé Karima Khatim. "Ils ne me posent pas problème. Je pense que 90% des musulmans n'ont pas envie d'avoir des gens comme vous qui viennent parler en leur nom sur des plateaux TV et qui représentent le pire de l'islamisme radical", a poursuivi Maxime Thiébaut.

Des propos qui ont provoqué la colère de son interlocutrice. "C'est condamnable ! Vous me traitez d'islamiste, c'est condamnable. Vous n'avez pas à me traiter d'islamiste ! Encore heureux que je ne suis pas islamiste", a déclaré Karima Khatim en précisant, quelques minutes plus tard, "quand je parle au nom des musulmans, je ne suis par le clergé des musulmans. Je parle en tant que musulmane citoyenne française".

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
8/septembre/2023 - 15h33
MJoST a écrit :

Oui, c'est très grave d'être militante politique en faveur des ordures qui nous décapitent en pleine rue. Interdiction de l'Islam sur notre sol, seule solution.

Militante LFI donc tout est dit !