05/09 10:31

Le braqueur Rédoine Faïd comparaît aujourd’hui devant les assises de Paris pour son évasion de la prison de Réau en hélicoptère en 2018 - VIDEO

Un hélicoptère qui s'envole au dessus de la prison de Réau, sous les acclamations admiratives de détenus. Le braqueur multirécidiviste Rédoine Faïd, 51 ans, comparaît mardi devant les assises de Paris pour cette évasion spectaculaire en 2018, sa deuxième en cinq ans.

Son procès débutera dans la matinée au palais de justice historique de Paris, sur l'île de la Cité, sous haute sécurité.

Il y est jugé jusqu'au 20 octobre notamment pour "récidive d'évasion en bande organisée" et "détournement d'aéronef", avec 11 autres personnes soupçonnées de l'avoir aidé à préparer ou réaliser cette évasion, ou de l'avoir assisté lors des trois mois de cavale qui ont suivi.

Parmi elles, cinq membres de sa famille: Rachid, 65 ans, grand frère et "chef" supposé de l'organisation, et Brahim, 63 ans, qui se trouvait au parloir avec Rédoine Faïd le 1er juillet 2018 vers 11h00 quand le commando armé a fait irruption par les airs au centre pénitentiaire de Réau (Seine-et-Marne). Sont également jugés trois neveux, dont un ayant été identifié par les enquêteurs comme membre de l'équipe venue exfiltrer le braqueur.

L'évasion avait duré dix minutes. Profitant de l'absence de filins de sécurité - ils ont depuis été installés -, un commando de trois hommes encagoulés s'était posé en hélicoptère, détourné au prétexte d'un baptême de l'air, dans la cour d'honneur de la prison.

Pendant qu'un homme était resté à bord de l'Alouette II, son arme braquée sur la tête du pilote, les deux autres étaient sortis en jetant des fumigènes.

L'un montait la garde, kalachnikov au poing, alors que le second, muni d'un brassard "police", faisait sauter à la disqueuse les verrous du couloir des parloirs, où se trouvaient Rédoine Faïd et son frère Brahim. Libéré, le braqueur, "très serein", avait marché "calmement" vers la sortie, selon les témoins. L'hélicoptère était reparti sans qu'aucun coup de feu n'ait été tiré.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rachelle65
5/septembre/2023 - 20h47

Il va prendre un tank pour se barrer du tribunalsmiley