30/08 13:01

Le gouvernement britannique annonce une enquête administrative après une panne géante de contrôle aérien survenue lundi et qui a perturbé le retour au Royaume-Uni de milliers de voyageurs

Le gouvernement britannique a annoncé mardi une enquête administrative après une panne géante de contrôle aérien survenue lundi et perturbant le retour au Royaume-Uni de milliers de voyageurs après un long week-end férié.

"Je ne veux pas m'avancer sur la cause du problème. Il y aura une enquête en bonne et due forme pour aller au fond d'un problème d'une telle ampleur", a déclaré Mark Harper, le ministre des Transports, précisant qu'il n'y avait pas eu d'incident équivalent "depuis près d'une décennie".

Il a précisé qu'il ne s'agissait "pas d'une cyberattaque", mais d'"un défaut technique dans le système de plans de vols".

Ce dernier a forcé les agents aériens à rentrer manuellement les plans de vols, entraînant de nombreux retards et annulations en chaîne.

Le patron de Ryanair, Michael O'Leary, a fustigé une panne "inacceptable" qui a forcé la compagnie irlandaise à annuler 250 vols lundi et 70 mardi, sur un total de 3.200 prévus.

"Il n'est pas acceptable que la NATS", l'autorité britannique du contrôle aérien, "permette à ses systèmes informatiques de tomber en panne et que par conséquent les vols de tout le monde soient annulés", s'est emporté le dirigeant dans une vidéo postée sur le compte Ryanair de X (ex-Twitter).

Un porte-parole de la NATS n'était pas en mesure mardi de donner à l'AFP un chiffre précis de vols annulés, retards ou de voyageurs touchés, se bornant à parler de "centaines" de vols affectés et de plusieurs jours nécessaires pour revenir à la normale et ramener tous les voyageurs chez eux.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions