26/08 19:02

Baiser non désiré : La totalité du staff de l'équipe d'Espagne démissionne, mais pas le sélectionneur - Dans un nouveau communiqué ce soir, la Fédération affirme que "la joueuse ment dans toutes ses déclarations"

19h00: Dans un nouveau communiqué, la RFEF affirme que la joueuse Jenni Hermoso, "ment dans toutes ses déclarations , et nous aurons l'occasion de le prouver."

 

 

18h58: La totalité du staff de l'équipe d'Espagne démissionne, mais pas le sélectionneur. Onze membres ont, en effet, remis leur démission à la Fédération Espagnole de Football, samedi après-midi. Seul Jorge Vilda, le sélectionneur controversé de la Roja féminine, ne s’est pas joint à cette démssion collective.

17h35: L'entraîneur du FC Barcelone Xavi Hernandez a apporté samedi son soutien à la joueuse espagnole Jenni Hermoso, embrassée de force par le président de la fédération espagnole de foot Luis Rubiales dimanche après la finale du Mondial. Xavi Hernandez se dit «triste qu'on ne parle pas de la victoire en Coupe du monde, un événement historique pour notre sport, et qu'on parle de ce comportement intolérable».

Dans un communiqué publié vendredi, à la suite des déclarations de Luis Rubiales lors de l'assemblée générale de la fédération espagnole,où il a refusé de démissionner, le FC Barcelone avait dénoncé des actes «totalement inappropriés» et «injustiables». Ces agissements, considérés dans la loi espagnole comme des faits d'agression sexuelle, et les justifications du patron du foot espagnol, ont provoqué une vague d'indignation internationale, dont de nombreuses joueuses du FC Barcelone font partie.

14h38: Le comité disciplinaire de la Fifa annonce la suspension provisoire du président de la fédération espagnole. "Nous avons décidé aujourd'hui de suspendre provisoirement M. Luis Rubiales de toute activité liée au football au niveau national et international", a déclaré l'instance dirigeante du football mondial dans un communiqué, ajoutant que la suspension durerait au moins 90 jours, dans l'attente de l'avancée des procédures ouvertes contre l'Espagnol.

La Fifa interdit également à Luis Rubiales et à la fédération espagnole d'entrer en contact avec Jennifer Hermoso et son entourage, «afin de préserver, entre autres, les droits fondamentaux de la joueuse de l'équipe nationale de football Mme Jennifer Hermoso et le bon déroulement de la procédure disciplinaire devant cette instance disciplinaire, a émis deux directives supplémentaires (article 7 CDF) par lesquelles il ordonne à M. Luis Rubiales de s'abstenir, par lui-même ou par des tiers, d'entrer en contact ou de tenter d'entrer en contact avec la joueuse professionnelle de l'équipe nationale de football espagnole Mme Jennifer Hermoso ou avec son entourage proche.»

Le communiqué précise enfin que la Commission de Discipline de la Fifa ne fournira pas d'autres informations sur cette procédure disciplinaire jusqu'à ce qu'une décision finale soit prise.

«La Fifa réitère son engagement absolu à respecter l'intégrité de toutes les personnes et condamne donc avec la plus grande vigueur tout comportement contraire.»

12h28; C'est un nouveau coup de théâtre dans cette affaire rocambolesque. Alors que Luis Rubiales refuse de démissionner, que les joueuses ont répondu en quittant la sélection nationale, on attendait la réaction de Fédération Espagnole (RFEF). Et stupeur, elle se range du côté du... Président !

Selon les dires de Luis Rubiales, le baiser sur la bouche de Jenni Hermoso était parfaitement consenti. Ce que confirme la RFEF, en revenant sur la scène image par image dans un tweet à voir ci-dessous : «les preuves sont concluantes. Monsieur le Président n’a pas menti.»

Mais la fédération ne s’arrête pas là, puisqu’elle menace et s’oppose au Syndicat Futpro, ainsi qu’à ses joueuses, via un communiqué :

«La RFEF et Monsieur le Président démontreront chacun des mensonges propagés soit par quelqu’un au nom de la joueuse, soit, le cas échéant, par la joueuse elle-même. La RFEF et le Président, compte tenu de la gravité du contenu du communiqué du Syndicat Futpro, engageront les actions judiciaires correspondantes.

Dans tous les cas, et comment peut-il en être autrement, la RFEF respecte comme elle a toujours respecté les décisions des joueurs qui souhaitent participer ou non avec l’équipe espagnole aux matches internationaux, même si elle constate que la participation à la sélection est une obligation de tous les peuples fédérés s’ils sont appelés à le faire.» 

Pourtant alors que Luis Rubiales a rejoint l'équipe dans le vestiaire pour célébrer le titre et promettre aux joueuses des vacances à Ibiza, Jenni Hermoso affirme dans un live qu'elle a publié sur Instagram que ce baiser était non consenti. "Ça ne m'a pas plu, hein !", lance-t-elle dans un éclat de rire au milieu des festivités.

Plus tard, la Fédération affirme pourtant que Jenni Hermoso lui a transmis des déclarations, assurant que "c'était un geste mutuel totalement spontané en raison de l'immense joie que procure la victoire d'une Coupe du monde, un geste naturel d'affection et de gratitude".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Kreisker29
27/août/2023 - 14h21

Ça devient une véritable affaire d'état !!! Le Roi devrait prendre la parole...

Portrait de Bob28
27/août/2023 - 10h24

Ça devrait être simple : soit la joueuse s'est sentie agressée et elle porte plainte, soit elle a trouvé ça déplacé et elle gère ça en privé.

Ce n'est pas aux autres joyeuses ou aux réseaux sociaux de décider que la joueuse s'est sentie agressée.

Là elle a subie des pressions pour qu'elle change d'avis et serve une cause qui à la base n'est pas la sienne.

Portrait de FlexOffice
26/août/2023 - 21h17
Elwood Blues a écrit :

Bonjour,

Non.

Cordialement.

En chantier,

bien à vous.

Portrait de FlexOffice
26/août/2023 - 19h58

L'Espagne est la risée du monde !

Portrait de COLIN33
26/août/2023 - 19h39 - depuis l'application mobile
Hercule Poirot a écrit :

C'est ça surtout! Il lui tient la tête fermement, donc il y'a contrainte. Cela change tout.

Bon une question quand même si cela avait été une Femme à la place de ce type.

Que la presse mainstream nous aurait gonflé en parlant d'un fougueux baiser passionné entre la Présidente et la joueuse... Megan Rapinoe aurait insulté de retrograde de Trumpiste voir de nazis ceux que cela aurait indigné.

La gauche aurait été en émoi devant "ce geste fort" de l'acceptation des différences et aurait fustigé les RN "haineux" que cela dérange

Sandrine Rousseau serait invitée partout pour cracher sur les Hommes "barbecues" qui trouveraient ce comportement deplacé.

Bref ce n'est pas tant le geste que les progressistes condamnent, mais bien le fait que cela soit un Homme qui en soit l'auteur

@Hercule Poirot allez en Russie vous aurez droit en tant
q' homme a un gros smac

Portrait de COLIN33
26/août/2023 - 19h31 - depuis l'application mobile

Et bien sûr qu'elle profite de cette situation pour faire parler d'elle, mais elle risque de se ramasser. ils ont raison de s'opposer.

Portrait de jobby
26/août/2023 - 18h18

Excellente nouvelle. Il y en a marre de voir des gens abuser de leur pouvoir. 

Portrait de COLIN33
26/août/2023 - 15h31 - depuis l'application mobile

agression sexuelle ? on vit dans une époque où tout rétrograde, dans les commentaires de ce blog on peut lire régulièrement des propos relatifs aux règles de l'islam mais ne croyez vous pas que nous les appliquons, les femmes ont voulu, normal se libérer et bien toute un prix.

Portrait de Romynette12
26/août/2023 - 15h22
marie6959 a écrit :

Quel gros con ce mec, il lui tiens la tête a 2 mains....et il se permet de dire que c'est elle qu'il fait la démarche et pour un peu quand elle part il lui met la main aux fesses. Oh les mecs arrêter de croire que tout vous est permis. Je sais pas comment réagirais ce mec si au boulot, le chef de sa femme  sous le coup de la joie de bons résultats lui fait la même chose !!! 

Complètement d'accord avec vous. D'ailleurs ceux qui trouvent ça anodin, j'aimerais voir vos têtes si c'était votre femme. 

Portrait de Harriet
26/août/2023 - 15h14
marie6959 a écrit :

Quel gros con ce mec, il lui tiens la tête a 2 mains....et il se permet de dire que c'est elle qu'il fait la démarche et pour un peu quand elle part il lui met la main aux fesses. Oh les mecs arrêter de croire que tout vous est permis. Je sais pas comment réagirais ce mec si au boulot, le chef de sa femme  sous le coup de la joie de bons résultats lui fait la même chose !!! 

Tout à fait !

Le pire c'est qu'il a prétendu qu'elle était consentante alors que dès le départ elle avait indiqué ne pas avoir apprécié ce "geste" ....

Quand le mensonge s'ajoute au machisme ... ! smiley

Portrait de bergil
26/août/2023 - 14h20

Sur la vidéo la joueuse ne semblait pas si " indignée " que cela en allant embrasser ensuite la coupe !

Portrait de Bdhy
26/août/2023 - 12h36

Tout ce patacaisse pour un baiser même pas digne d'une scène de cinéma ! Il ne lui a quand même pas "roulé une pelle", et dans l'euphorie de la victoire on peu comprendre se geste de joie.

La joueuse n'est pas une oie blanche et aurait pu réagir sur le moment, AMHA il a bien raison de ne pas se lancer faire !