26/08 16:31

De janvier à août, moins de migrants ont réussi à traverser la Manche vers l’Angleterre que sur la même période de 2022, selon les autorités: 16.659 migrants ont réussi la traversée, indique la préfecture

De janvier à août, moins de migrants ont réussi à traverser la Manche vers l’Angleterre que sur la même période de 2022, selon les autorités, mais le retour du beau temps relance les tentatives et deux exilées ont été sauvées mercredi de la noyade selon la gendarmerie française.

Entre janvier et mi-août 2023, « 16.659 migrants ont réussi la traversée » vers l’Angleterre par la mer « contre 20.119 sur la même période en 2022, soit une baisse de 18% », a indiqué à l’AFP la préfecture des Hauts-de-France (nord). Elle fait également état de « 183 trafiquants » arrêtés depuis début 2023 en lien avec ces traversées migratoires, 13,6% de plus que sur la même période en 2022.

Le « nombre moyen de passagers par embarcation ne fait que croître », avec « en moyenne 53 personnes par embarcation soit un quasi doublement depuis 2021 », note-t-elle. Avec une mer plus calme qu’au début de l’été, les tentatives de traversées se sont cependant multipliées ces dernières semaines.

Notamment via la méthode des « taxi-boats », développée par les passeurs pour déjouer la surveillance mise en place sur le littoral: des embarcations mises à l’eau à distance des plages de départ, où elles viennent récupérer les migrants qui doivent les rejoindre à la nage.

C’est en suivant un de ces « taxi-boats » mercredi matin le long du littoral, entre les villes d’Etaples (à l’embouchure du fleuve Canche) et du Portel, que des gendarmes ont repéré « un groupe de 50 migrants (qui) a tenté d’embarquer », a témoigné mercredi auprès de l’AFP le gendarme Gourlé, affecté à Montreuil-sur-Mer.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions