20/08 07:16

La demande de gaz en Europe a nettement baissé au premier semestre 2023 et cette tendance semble bien partie pour se poursuivre jusqu’à la fin de l’année, estime le Forum des exportateurs de gaz

La demande de gaz en Europe a nettement baissé au premier semestre 2023 et cette tendance semble bien partie pour se poursuivre jusqu’à la fin de l’année, estime le Forum des exportateurs de gaz (GECF) dans un rapport mensuel dont l’AFP a pris connaissance.

Sous surveillance depuis le début de la guerre en Ukraine, qui a compliqué l’approvisionnement en gaz de l’UE privée des pipelines russes, la consommation a reculé de 10,6% au premier semestre 2023, soit de 21 milliards de mètres cube, selon le rapport.

Ce recul s’explique « en premier lieu par l’hiver exceptionnellement chaud qui a enveloppé l’UE au premier trimestre 2023 », entraînant une baisse de la demande de chauffage des ménages, selon le rapport. Il cite aussi la politique volontariste de Bruxelles qui a fixé un objectif de 15% de baisse de la consommation à ses 27 Etats membres.

Au second semestre 2023, « la probabilité d’observer des tendances similaires dans la consommation de gaz naturel en Europe reste particulièrement élevée », estime le GECF qui regroupe une douzaine de pays exportateurs de gaz, hors Etats-Unis.

Il s’appuie notamment sur les prévisions météorologiques les plus récentes « qui suggèrent que le quatrième trimestre 2023 se caractérisera par des conditions relativement plus chaudes ».

Au-delà de cet élément qui reste sujet à caution, le rapport souligne la poursuite de la politique volontariste de sobriété de l’Europe.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions