09/08 16:01

Le décret de dissolution des Soulèvements de la terre sera-t-il suspendu ? Le Conseil d'Etat rendra "d'ici la fin de la semaine" sa décision dans ce bras de fer qui oppose le gouvernement au collectif écologiste - VIDEO

Le décret de dissolution des Soulèvements de la terre sera-t-il suspendu ? Le Conseil d'Etat rendra "d'ici la fin de la semaine" sa décision dans ce bras de fer qui oppose le gouvernement au collectif écologiste. L'affaire a été débattue lors d'une audience fleuve de près de trois heures mardi.

Les juges de la plus haute juridiction administrative française devront répondre à deux questions: y-a-t-il bien une "situation d'urgence" justifiant leur saisine en référé fin juillet par le collectif ? Et existe-t-il des "doutes sérieux" sur la légalité du décret de dissolution pris par le gouvernement le 21 juin ?

Le Conseil d'Etat a toutefois rappelé que quelle que soit sa décision, elle "ne présagera pas" de celle qui sera rendue sur le fond, sans doute pas avant un ou deux ans. Le gouvernement reproche aux Soulèvements de la terre d'"appeler" à des violences et d'y "participer", ce que ces derniers contestent fermement.

A l'audience, les avocats du collectif, Me Antoine Lyon-Caen et Aïnoha Pascual, ont fustigé les nombreuses "approximations" et "contre-vérités" avancées selon eux par le gouvernement. Evoquant les violences alléguées, Me Pascual s'est interrogé : "pourquoi imputer la seule responsabilité aux Soulèvements et pas à la Confédération paysanne ou à Extinction Rebellion ?" alors que les manifestions étaient réunies à l'appel de plusieurs organisations.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions