27/06/2023 12:02

Etats-Unis: La chaîne CNN dévoile un enregistrement accablant pour l'ex-président Donald Trump qui se vante d'avoir des documents confidentiels chez lui - Regardez

L'ancien président américain Donald Trump, inculpé pour sa gestion présumée négligente de secrets d'Etat après son départ de la Maison Blanche, évoque des plans classifiés pour attaquer l'Iran qu'il aurait gardés chez lui, dans une conversation enregistrée publiée lundi soir par CNN.

Selon la chaîne d'informations américaine, il s'agit d'"une conversation en juillet 2021, peu après son départ du pouvoir, durant laquelle l'ex-président Donald Trump reconnaît avoir gardé un document confidentiel du Pentagone portant sur une attaque potentielle contre l'Iran".

"Voici les papiers", dit M. Trump dans l'enregistrement, en parlant des plans d'attaque du Pentagone à des conseillers. "Cela a été fait par l'armée et m'a été donné", explique-t-il. "En tant que président, j'aurais pu le déclassifier. Maintenant je ne peux plus, vous savez, mais cela reste un secret". "Maintenant nous avons un problème", pointe un conseiller.

"Comme c'est intéressant", réplique M. Trump. Après avoir plaidé non coupable, M. Trump, au pouvoir de 2017 à 2021, a été inculpé mi-juin par un tribunal fédéral de Miami (Floride, sud-est). L'acte d'accusation, qui mentionne une partie de l'enregistrement diffusé par CNN, a retenu 37 charges contre M. Trump. Il avait alors parlé d'"abus de pouvoir odieux", niant avoir conservé des documents classifiés.

Cela ouvre la voie à un procès historique et potentiellement très dommageable pour sa campagne pour la présidentielle américaine de 2024. Il est accusé d'avoir mis la sécurité des Etats-Unis en péril en conservant des documents confidentiels, dont des plans militaires ou des informations sur des armes nucléaires, dans des toilettes ou débarras de sa résidence de luxe de Mar-a-Lago, en Floride.

Il lui est également reproché d'avoir refusé de restituer ces documents malgré des injonctions judiciaires, ce qui lui vaut d'être inculpé pour "rétention illégale d'informations portant sur la sécurité nationale", mais aussi "entrave à la justice" et "faux témoignage". Donald Trump avait déjà été inculpé début avril par la justice de l'Etat de New York (nord-est) pour plusieurs fraudes comptables en lien avec un paiement réalisé avant la présidentielle de 2016 pour faire taire une actrice de films X, qui dit avoir été sa maîtresse. Il n'en a d'ailleurs pas fini avec les problèmes judiciaires.

Une procureure de Géorgie (sud) doit annoncer d'ici septembre le résultat de son enquête sur les pressions qu'il aurait exercées pour tenter de changer le résultat de la présidentielle de 2020. Un procureur spécial enquête en parallèle sur son rôle dans l'assaut contre le Capitole, le 6 janvier 2021.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
27/juin/2023 - 16h24 - depuis l'application mobile

son innocence n'est reconnue que par lui-même, au trou ou à la retraite et qu'on l'oublie.

Portrait de Gribouille
27/juin/2023 - 14h43
Dictateur Gay a écrit :

Il y a l'excellent RFK : Robert F. Kennedy Jr.

Mais les journalistes sont déjà en train de le dézinguer au profit de la momie.

Le complotiste notoire ? C'est sûr, c'est mieux...

Portrait de Etincelle
27/juin/2023 - 14h37
That's all budy a écrit :

Ah bon ? Mais lui il sera ré élu smiley

Je trouve incroyable que Les États Unis n’aient rien d’autre en magasin que Biden ou Trump.

Ne le prenez pas pour une remarque personnelle bien sûr, mais franchement je ne comprends pas.