23/06 16:05

Henry-Jean Servat se fait virer par le maire de Nice Christian Estrosi et perd ses délégations à la protection animale et au cinéma après ses critiques sur la politique culturelle de la ville

Le maire de Nice Christian Estrosi a retiré à l'ex-journaliste Henry-Jean Servat, élu municipal depuis 2020, ses délégations à la protection animale et au cinéma, après ses critiques sur la politique culturelle de la ville. "Actant la rupture de confiance", le maire (Horizons, majorité présidentielle), a retiré jeudi "l'ensemble de ses délégations à M. Servat", a indiqué vendredi la mairie. M. Estrosi a également demandé à l'écrivain et ancien chroniqueur de Télématin sur France 2, de "tirer les conséquences" de la rupture "du pacte de majorité" en démissionnant du conseil municipal.

"Je n'ai pas démissionné et j'ai toujours mon bureau", a répondu M. Servat à l'AFP, ajoutant que M. Estrosi n'avait "pas eu le courage de (lui) parler". Henry-Jean Servat a émis récemment des critiques sur la politique culturelle de la ville, notamment en matière de cinéma. "On m'a collé une directrice de la Cinémathèque qui n'y connaît rien et ne m'a pas envoyé un mail en plus de deux ans", a-t-il détaillé vendredi à l'AFP.

Dans une émission il y a une semaine du quotidien Nice-Matin et de Radio-Emotion, le chroniqueur des stars a également regretté la démolition du Théâtre national de Nice et estimé "horribles car fabriquées à la chaîne" les statues de Richard Orlinksi exposée en ce moment dans Nice. "Je n'ai jamais eu aucun souci avant cela avec M. Estrosi qui, concernant la défense des animaux, m'a toujours laissé faire", a encore tenu à souligner M. Servat qui estime être "un élu qui fait son travail que chacun s'accorde à reconnaître".

Sur son compte Twitter, M. Servat a indiqué être "viré pour insolence, irrespect et franc-parler. Il faut quand même le faire, en 2023. A Nice, métropole de Corée du Nord?". "Aux déclarations inacceptables, s'ajoutent désormais des messages inappropriés sur les réseaux sociaux", a réagi la mairie.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
23/juin/2023 - 21h04 - depuis l'application mobile

ah ces précieuses ridicules .....

Portrait de Osef
23/juin/2023 - 19h34

Typique de la société.

On aime pas la contradiction et on musele en cas de désaccord plutôt que discuter.

Toujours un pensant être touché par la grâce et être omniscient.